La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 578,59
    -172,73 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1740
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 751,90
    -4,80 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    40 501,21
    -760,14 (-1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 206,16
    -19,37 (-1,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,56
    -1,05 (-1,45 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 042,55
    -139,37 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 441,11
    -32,64 (-0,73 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3761
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Gaz, électricité, stationnement… Tout ce qui change au 1er août

·1 min de lecture

+5,3% : à partir du 1er août, votre facture de gaz est plus salée qu’au mois dernier. Selon votre usage du gaz, l’impact est différent : si vous l’utilisez pour la cuisson, comptez 1,6% d’augmentation ; pour se chauffer, vous allez payer 5,5% plus cher. En cas de double usage, la hausse est de 3,3%. En cause, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), la reprise économique mondiale, surtout en Asie où la demande - et donc les prix - est élevée. Aussi, la hausse du prix des quotas d’émission de CO2 et du charbon en Europe a fait augmenter la consommation de gaz pour produire de l’électricité. En définitive, depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz ont augmenté de 6,5%.

Les prix du gaz ne sont pas les seuls à augmenter : dans une moindre mesure, ceux de l’électricité vont également voir leurs prix grimper. La CRE a ainsi proposé une évolution des tarifs réglementés de 0,48%. Cela correspond à une hausse de 4 euros par an sur la facture d’un client. En cause, l’augmentation du tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité, dit TURPE 6, au 1er août 2021.

C’est une mauvaise nouvelle pour le portefeuille des automobilistes parisiens. A partir du 1er août, le prix du stationnement “visiteur” en surface augmente dans la capitale. Comptez 6 euros l’heure dans le centre de Paris (1er au 11e arrondissement) et 4 euros l’heure dans les arrondissements limitrophes du périphérique (du 12e au 20e), contre 4 et 2,40 euros aujourd’hui, respectivement. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les prix de l'électricité n'ont pas fini de grimper
170 euros la portion : l’incroyable recette des frites les plus chères au monde
Santé : attention au danger des miels “aphrodisiaques”
Qu'est-ce que le pingdemic, ce nouveau phénomène survenu au Royaume-Uni avec la crise sanitaire
Le burger le plus cher au monde coûte 5.000 euros !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles