La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 943,24
    +47,13 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Gaz, électricité... Vos factures pourraient augmenter de 20% cet hiver

·1 min de lecture

Alors que les prix de l'énergie atteignent des nouveaux records, ce sont bien les consommateurs qui pourraient passer à la caisse.

Si l'été semble se prolonger en ce début septembre, le spectre d'un hiver froid pointe le bout de son nez. Une perspective qui pourrait porter un coup au porte-monnaie des Français, explique Bloomberg. L'Europe fait en effet face à une croissance des prix vertigineuse, retranscrite notamment sur le coût du gaz naturel et de l'électricité. Cette hausse alimente par ailleurs l'inflation et fait craindre une reprise économique freinée.

De même, la pénurie de gaz actuelle arrive au plus mauvais moment au Royaume-Uni et en Allemagne alors que les gens ont terminé leurs vacances et retournent au travail. Les coûts de production sont ainsi plus élevés. Un constat qui fait craindre aux spécialistes une augmentation jusqu'à 20% des prix cet hiver. "L'Europe va vivre un hiver très rude", souligne Julien Hoarau, patron de l'analyse des marchés (EnergyScan) chez Engie. "Le problème n'a même pas encore commencé", ajoute-t-il.

>> A lire aussi - Prix du gaz, tabac, Netflix... tout ce qui change au 1er septembre

Les conditions climatiques n'aident pas non plus à la reprise et à un abaissement des coûts, puisque la chaleur et le manque de vent font stagner les énergies renouvelables. Les combustibles sont alors plus utilisés et le prix du charbon a par exemple augmenté de plus de 70% cette année, créant une pollution monstre sur le continent. Et après un hiver dernier des plus rigoureux, les stocks de gaz ont été épuisés, alors que le principal fournisseur russe limite les flux. Selon Bloomberg, (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Il pensait s’offrir la première œuvre NFT de Banksy pour 300.000 euros
Immobilier : la plus-value de cession de la résidence principale reste exonérée d’impôt en dépit d’une courte occupation du bien par le vendeur
Michel-Édouard Leclerc s’alarme de l’érosion du pouvoir d’achat des Français
"Des images de vous comme preuves le confirment" : l'arnaque des emails qui vous accusent de pédophilie
Impôt sur le revenu, taxe foncière… les dates clés à connaître pour ne rater aucun paiement cet automne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles