La bourse ferme dans 3 h 25 min
  • CAC 40

    6 348,31
    +49,67 (+0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 677,10
    +29,54 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    +0,0024 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    -2,30 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    27 078,76
    -595,94 (-2,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    634,01
    -36,99 (-5,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,17
    +0,84 (+0,76 %)
     
  • DAX

    14 128,83
    +120,90 (+0,86 %)
     
  • FTSE 100

    7 525,51
    +2,76 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,2587
    +0,0008 (+0,07 %)
     

Les gauches célèbrent leur mariage "historique" à Aubervilliers

Historique", ont scandé en choeur le directeur de campagne des Insoumis Manuel Bompard et les chefs socialiste Olivier Faure, écologiste Julien Bayou et communiste Fabien Roussel en célébrant samedi à Aubervilliers la naissance de la "Nouvelle union populaire écologique et sociale" (Nupes).

Historique", ont scandé en choeur le directeur de campagne des Insoumis et les chefs socialiste , écologiste Julien Bayou et communiste Fabien Roussel en célébrant samedi à Aubervilliers la naissance de la "(Nupes).

Jean-Luc Mélenchon, lui, devait parler à 16H30.

"Aujourd'hui se tient la première convention de la Nupes" pour "oublier les rancoeurs du passé" et "nous regrouper pour gagner", s'est enthousiasmé à la tribune, devant plusieurs centaines de personnes, Manuel Bompard.

Peu après a été présenté le logo de cette alliance, un "V" rouge, vert, mauve et rose qui veut dire victoire mais aussi est la lettre grecque "NU", évoquant le début du sigle et qui peut se faire avec les doigts, comme Churchill en son temps.

Olivier Faure fait une "confidence"

Olivier Faure, qui a récolté des applaudissements mais aussi des huées étouffées, a tenu à faire "une confidence: "La loi travail El Kohmri, aucun socialiste ne l'a jamais adoptée, parce qu'elle nous a été imposée par le 49-3".

Il faut donc selon lui, "plutôt que de dire aux socialistes vous êtes des traîtres, allez leur dire on a compris qu'on pouvait être ensemble".

"Les réformes heureuses sont à portée de main, c'est ça l'événement de la journée!", s'est d'emblée exclamé Fabien Roussel. Il a ajouté: "Il nous reste maintenant 30 jours" pour gagner les législatives des 12 et 19 juin, élection qui a précipité la nécessité d'un accord entre des forces longtemps divisées.

M. Roussel a prévenu: "Notre principale adversaire sera, je le crains, l'abstention".

Selon Julien Bayou, "le non et le oui au référendum de 2005 sont réconciliés", via le compromis, "désobéissons pour sauver l'Europe, pour réorienter les politiques européennes vers le mieux disant social et écolog[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles