Marchés français ouverture 3 h 15 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 601,03
    +53,98 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0441
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    20 407,94
    +457,73 (+2,29 %)
     
  • BTC-EUR

    29 092,48
    -124,97 (-0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    681,41
    +438,73 (+180,79 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

De gauche ou de droite, homme ou femme, qui pour succéder à Jean Castex à Matignon?

A peine le temps pour Emmanuel Macron de savourer la victoire que, déjà, il doit faire le choix crucial de son -ou sa- prochain Premier ministre... et réinventer l'art de gouverner.

"Le défi est immense !" Pas de temps pour Emmanuel Macron lui-même de savourer la victoire. Cette élection de rejets, -sociales, générationnelles, géographiques, religieuses…-, exclut de s’endormir sur ses lauriers. Elle exige une réinvention radicale de l’art de gouverner, jusqu’ici si solitairement exercé. Ne serait-ce que pour désamorcer les adversaires et mobiliser ses partisans avant les législatives. Selon , la majorité devrait avoir la majorité absolue, ce qui est la logique des institutions, mais elle pourrait devenir relative en cas de signes contre-productifs. Or, la nomination d’un nouveau gouvernement, avec le choix d’un Premier ministre ouvert peut avoir un impact déterminant. Surprise du chef, la promotion d’Edouard Philippe avait entrainé l’élection d’une centaine de députés ! L’histoire ne se répète pas. Mais pour permettre une gouvernance forte, tout commence par là, par une nouvelle architecture gouvernementale… De "art-chitecture" si l’on ose écrire.

Poste stratégique de secrétaire général de l'Elysée

Une certitude d’abord: le président réélu consulte beaucoup et ne se confie guère, même si nombre de ses interlocuteurs croient pouvoir déchiffrer un haussement de sourcils, un sourire, un soupir agacé… Par exemple, lorsqu’il s’agit du poste plus important dans son fonctionnement que celui de Premier ministre : le secrétariat général de l’Elysée. Alexis Kohler, son ombre, son éminence chauve, incontournable, tellement précieux… Mais au bout de cinq ans, le rempart enferme. Pour beaucoup, qui ont eu à subir "l’obstacle", il est temps de "donner de l’air au président". D’autant qu’un homme de confiance piaffe à Matignon, , parfaitement rompu aux arcanes de la gouvernance techno-politique. Il pourrait passer d’une rive de la Seine à l’autre et aux Affaires étrangères, où il aurait le loisir d’échanger souvent avec Emmanuel Macron lors des voyages internationaux !

Ce changement, essentiel, n’aurait cependant que peu d’impact public. Alors que la nomin[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles