La bourse ferme dans 6 h 5 min
  • CAC 40

    6 742,73
    +4,18 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 980,13
    +15,41 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0446
    +0,0038 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    1 792,60
    +32,70 (+1,86 %)
     
  • BTC-EUR

    16 382,34
    +89,29 (+0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    405,26
    +4,56 (+1,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,60
    +0,05 (+0,06 %)
     
  • DAX

    14 455,09
    +58,05 (+0,40 %)
     
  • FTSE 100

    7 577,89
    +4,84 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    +0,0077 (+0,64 %)
     

Gare à cette nouvelle arnaque qui sévit sur les parkings de supermarchés

Pixabay

Attention à la nouvelle arnaque en vogue sur les parkings de supermarchés. Comme l'a repéré TF1, cette escroquerie à la carte bancaire a été observée dans plusieurs régions mais surtout dernièrement dans les Pyrénées-Orientales. Le procédé est simple pour les escrocs. Après avoir repéré leurs victimes, des personnes âgées en général car plus crédules, les malfaiteurs se font passer pour des employés du magasin en question. Après être monté rapidement dans le véhicule de la victime ciblée, le ou la personne explique qu'elle doit rembourser un article qu'elle aurait payé en trop.

Un tour de passe-passe bien rodé pour récupérer la carte bancaire de la personne âgée. Car en prétextant aller aux caisses du magasin pour procéder au remboursement, l'escroc se rend en réalité au distributeur et retire de l'argent, la victime ayant donné le code au préalable. Une octogénaire interrogée par nos confrères a raconté comment elle s'était fait dérober 400 euros. "Maintenant j'ai souvent peur, je suis obligée de faire venir mon fils parce que j'ai toujours une appréhension", avoue-t-elle encore choquée.

Le coup est rude pour les personnes escroquées, d'autant qu'elles se croient en sécurité dans les supermarchés, avec le monde, les caméras et les vigiles. "Normalement, ça ne doit pas arriver", peste son fils au micro de TF1. Comme le racontait La Dépêche, fin octobre, un couple de Cahors avait été victime de la même arnaque mais était parvenu à faire fuir l'escroc à temps. Face à la multiplication (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Epargne : orienter son argent vers les acteurs engagés du marché
Les besoins essentiels en eau vont-ils bientôt devenir gratuits ?
Prime exceptionnelle de rentrée : le dernier versement a lieu ce mardi 15 novembre
Retraite, immobilier... Comment investir sur ses projets de long terme
Plan épargne retraite : ce qu'il faut savoir avant de souscrire