La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 146,02
    -306,16 (-0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Sa garde à vue terminée, Cédric Jubillar a été conduit devant un juge

·1 min de lecture

Son interpellation avait provoqué une onde de choc dans les médias. Mercredi 16 juin 2021 – six mois jour pour jour après avoir signalé la disparition de Delphine Jubillar, son épouse – Cédric Jubillar a été placé en garde à vue. Ce sont les gendarmes de la section de recherches de Toulouse qui ont procédé à l’arrestation, sur commission rogatoire des deux juges d’instruction en charge du dossier, en milieu de journée sur son lieu de travail à Albi. Sa mère, Nadine Jubillar, a également été placée en garde à vue au côté de son compagnon, Olivier. Les enquêteurs – qui surveillaient le mari de l’infirmière de très près, depuis le début des investigations en décembre dernier – estiment désormais “avoir accumulé suffisamment d’indices pour établir sa responsabilité potentielle dans la disparition de sa femme”, comme l’expliquait Le Parisien.

Après avoir été prolongée de 24 heures, la garde à vue de Cédric Jubillar et de ses proches a finalement été levée vendredi 18 juin dans la matinée. Sa mère et son beau-père ont pu quitter la gendarmerie de Gaillac vers 8 heures, tandis que l’artisan plaquiste de 33 ans a été relâché peu avant 10 heures, comme l’ont révélé nos confrères de La Dépêche. Dans la foulée de sa remise en liberté, le mari de Delphine Jubillar a été déféré devant un juge à Toulouse. Si l’on ne dispose pas d’autres informations pour le moment, l’on sait toutefois que le procureur de la République a prévu de s’exprimer dans l’après-midi, à 16 heures.

Pour rappel, Cédric (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles