La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 650,23
    +628,19 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    15 352,10
    +98,05 (+0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    27 753,37
    -182,25 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1306
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    23 788,93
    +130,01 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    49 990,73
    -1 533,67 (-2,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 433,18
    -5,70 (-0,40 %)
     
  • S&P 500

    4 580,97
    +67,93 (+1,51 %)
     

Un gant conçu pour ressentir les objets dans le métavers

·2 min de lecture

Tout en détournant l’attention de la tourmente dans laquelle s’est enfermée Facebook, Meta multiplie les annonces autour du metavers. La semaine dernière, Futura évoquait ReSkin, une peau artificielle capable de délivrer la sensation de toucher à une main robotisée, par exemple (lire ci-dessous). Toujours autour du sens du toucher, la branche Recherche & Développement de Meta va un peu plus loin avec un gant à retour haptique permettant de ressentir le monde virtuel et pas seulement du bout des doigts, mais avec toute la main.

Le prototype, dévoilé par Meta, vient nous projeter dans l’univers de Mad Max ou de Dune. Au lieu d’opter pour des centaines d’actuateurs énergivores et qui ont tendance à chauffer, les chercheurs ont trouvé une autre méthode. Ils utilisent des fluides pour pousser de l’air à travers des petites poches afin de les gonfler et créer une pression sur les doigts de la main ou la paume.

Pour le moment le prototype n’est pas encore abouti, mais Meta compte déjà ajouter dix fois plus de minuscules poches pour les obtenir des sensations proches de la réalité. Toutefois, en multipliant ces poches, la gestion de celles-ci par le système devient très complexe. C’est sur ce point que le labo de Meta bute encore.

Cette démo montre une série d'interactions virtuelles avec le prototype de recherche de gant haptique de Reality Labs — y compris la manipulation d'objets virtuels, tels que le lancement et la réception d'une balle virtuelle —, des interactions multijoueurs, telles que la guerre du pouce et une poignée de main, et les jeux multijoueur, tels que le Jenga virtuel. © Reality Labs (RL) Research, Meta

Retour haptique et capteur motoneurone

L’autre contrainte pour que ces gants puissent devenir des accessoires commercialisés est leur durabilité. Pour le moment, comme on peut l'imaginer en le voyant, le prototype reste fragile et peu pratique avec leurs câbles.

Au niveau des usages, ces gants pourraient permettre d’avoir la sensation de taper sur un...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles