La bourse ferme dans 4 h 37 min
  • CAC 40

    6 217,26
    -79,43 (-1,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 980,63
    -39,28 (-0,98 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2048
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 769,80
    -0,80 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 586,21
    -912,89 (-1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 268,73
    -30,22 (-2,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,91
    +0,53 (+0,84 %)
     
  • DAX

    15 263,61
    -104,78 (-0,68 %)
     
  • FTSE 100

    6 933,37
    -66,71 (-0,95 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 135,73
    +29,58 (+0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,3970
    -0,0014 (-0,10 %)
     

Gainsbourg : écoutez comment la musique classique a nourri son œuvre

·1 min de lecture

"Un art majeur demande une initiation, pas un art mineur comme les conneries que nous faisons, nous !" La scène, passée à la postérité, se déroule sur le plateau d'Apostrophes le 26 décembre 1986. Serge Gainsbourg affirme que la chanson est un art "mineur", au grand dam de Guy Béart. "Ça n'a rien de mineur une chanson !", clame-t-il. L'échange s’envenime, et l'auteur de La Javanaise traite celui de L'eau vive de "connard". Gainsbourg, qui s'était essayé à la peinture et à la littérature, ne faisait jamais grand cas de ses compositions, à l'exception de quelques titres comme La ballade de Melody Nelson. Timidité maladive ? Fausse modestie ? Le chanteur s'est pourtant souvent tourné vers les plus grands noms de la musique pour nourrir son art, "mineur" donc, allant chercher dans le répertoire classique quelques pages immortelles pour servir de matériau musical à plusieurs de ses tubes. On en dénombre plus d'une dizaine, mais sept ont particulièrement retenu notre attention.

Chopin à la folie

Car Serge Gainsbourg, compositeur de génie, était aussi un immense mélomane. Comment cet amour du classique lui est-il venu ? Dans cette chambre de la Schola Cantorum qu'il a habité avec sa première épouse ? Plus tôt probablement, dans l’ombre d'un père passé par le conservatoire de Moscou et qui, une fois arrivé en France, travaille comme pianiste de bar. Il arrive d’ailleurs au jeune Serge de le suivre en tournée, dans les stations balnéaires à la mode le long de la côte normande. Lui-mê...


Lire la suite sur Europe1