La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 827,70
    +24,23 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 629,60
    -27,95 (-0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0194
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 488,75
    +530,99 (+2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,82
    +14,94 (+2,75 %)
     
  • S&P 500

    4 137,88
    -7,31 (-0,18 %)
     

Les gagnants et perdants de la remontée des taux d'intérêt

La hausse des taux d’intérêt enregistrée en quelques mois est assez impressionnante: la rémunération des emprunts à dix ans de la France, encore négative à l’été 2021, atteignait 2% fin juin dernier. Il est logique de s’interroger sur les effets d’un tel durcissement sur le niveau d’activité, comme sur celui d’inflation. En particulier quand cette dernière provient essentiellement de la hausse du prix des matières premières. On sait qu’il faut alors faire fortement reculer la demande de biens et services, pour compenser la baisse de l’offre de biens et services qui résulte de la hausse des prix des matières premières.

Mais on s’intéresse insuffisamment, en revanche, aux effets redistributifs d’une telle hausse des taux: qui seront les gagnants et les perdants de la remontée, parmi les différents groupes d’agents économiques? Si, comme cela se produit aujourd’hui, c’est une hausse des taux d’intérêt réels, c’est-à-dire corrigés de l’inflation, que ces acteurs doivent affronter, cela pénalisera en premier lieu les plus endettés d’entre eux (Etats, ménages, ou entreprises).

On se rappelle en effet qu’une telle hausse, toutes choses égales par ailleurs, fait monter le taux d’endettement. Ce qui conduira les Etats à réduire leurs déficits budgétaires primaires (hors intérêts sur la dette publique), les ménages à diminuer leurs achats de logements à crédit, et les entreprises à moins investir. Cet effet serait toutefois lent dans les pays comme la France, où l’essentiel des dettes est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Transports : un grand chassé-croisé noir pour la SNCF et sur les routes
Bouygues Telecom : furieux à cause d'un devis, un client attaque des employés
Il gagne au Loto et démissionne sur-le-champ
Dans les avions, les masques à oxygène ne permettent de respirer que quelques minutes
RSA : la droite veut réviser son mode de calcul pour corriger une injustice

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles