La bourse ferme dans 7 h 31 min

Un gagnant floué par le gérant d'un PMU ?

4,5 millions d'euros. C'est la somme qu'aurait dû empocher "Tonton", retraité de Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis. Mais ce n'est finalement que 16.000 euros que cet homme a empochés au PMU. La faute à des employés malveillants qui comparaissent mardi 19 novembre devant le tribunal correctionnel de Bobigny, rapporte Le Parisien. Le pot aux roses a été mis au jour grâce à l'ex-compagne du gérant du bar PMU, le Longchamp à Pierrefitte, qui en septembre 2018 a décidé de tout révéler à la police.

>> A lire aussi Il découvre dans sa voiture un ticket à gratter gagnant

Les faits remontent au 8 avril 2016. Un commercial du PMU prévient son patron qu'un client vient de remporter le "Quinté + tirelire" après une course à Maisons-Laffitte (Yvelines). Le jackpot s'élève à 4.415.860 euros. Le joueur, quant à lui, demande à une amie de vérifier son ticket. Elle lui annonce alors, par erreur, qu'il a un "Quinté +" dans l'ordre soit 16.000 euros. Très heureux, le retraité s'empresse de se rendre au Longchamp pour faire valider son billet. Face à lui, le gérant lui confirme les 16.000 euros du "Quinté +", mais oublie de lui mentionner le "Quinté + tirelire".

Le gérant nie en bloc

Le gérant accompagne l'heureux gagnant jusqu'à la banque afin de lui remettre l'argent en liquide. Mais le ticket gagnant n'a en fait pas encore été validé. Il ne le sera que le lendemain, dans un bar parisien, par le gérant du PMU, sa compagne et le commercial de l'établissement, relate Le Parisien. Ce dernier recevra d'ailleurs de la part de son patron un généreux chèque de 10.000 euros.

>> A lire aussi Euromillions : un étourdi a failli perdre une fortune

Mais l'affaire va vite se compliquer pour eux. Face à la responsable de l'audit et des risques au sein du PMU, le gérant va montrer des signes de nervosité qui vont éveiller les soupçons. Insistant et menaçant, ce dernier recevra finalement son chèque quelques jours plus tard. Une somme qu'il dépensera en Porsche, assurances vie, bijoux et autres sacs de marques.

(...) Cliquez ici pour voir la suite