La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 135,06
    +18,82 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 174,66
    +13,10 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 507,50
    -158,84 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0575
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 864,60
    -14,00 (-0,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 465,67
    -82,31 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    579,66
    +0,90 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,77
    -0,94 (-1,02 %)
     
  • DAX

    15 386,58
    +63,08 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 608,08
    +6,23 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    13 219,32
    +18,05 (+0,14 %)
     
  • S&P 500

    4 288,05
    -11,65 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    31 857,62
    -14,90 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 809,66
    +436,63 (+2,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Gabon: l’opposant Guy Nzouba Ndama s’exprime suite à la fin de son assignation à résidence

Au Gabon, celui qui fut président de l’Assemblée nationale, ministre et cadre du parti d’Ali Bongo Ondimba, avant de devenir en 2016 un opposant au président qui a été renversé par un coup d’État le 30 août 2023, s’exprime pour la première fois : Guy Nzouba Ndama dit ses vérités sur le régime déchu et sur une arrestation en 2022 qui lui a valu une assignation à résidence. Assignation qui a pris fin avec le putsch. Rencontre.

Avec nos envoyés spéciaux à Libreville, Amélie Tulet et Jad El Khoury

C’est sa première prise de parole depuis la fin de son assignation à résidence : l’ancien président de l’Assemblée nationale du Gabon, Guy Nzouba Ndama, également ancien ministre et ancien vice-président de ce qui était le parti dirigeant, le Parti démocratique gabonais (PDG), était passé dans l’opposition en 2016.

En septembre 2022, il avait été interpellé à la frontière, revenant du Congo-Brazzaville, avec quatre valises remplies d’argent. Pour cela, il avait été condamné en appel à trois mois de prison avec sursis et une amende de 200 millions de francs CFA, et à la confiscation de l’argent transporté.

Arrivé au pouvoir par un coup de force, le 30 août 2023, pour renverser le régime de Ali Bongo Ondimba et de ses proches, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema, président de la transition, a mis fin à l’assignation à résidence de Guy Nzouba Ndama.

« Nous savions tous que ce n’était plus Ali Bongo qui présidait aux destinées du Gabon »

Dans un des salons de son domicile, Guy Nzouba Ndama est visiblement content de pouvoir s’exprimer publiquement à nouveau.


Lire la suite sur RFI