La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 869,55
    -640,20 (-1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Gabby Petito : Après avoir admis une erreur dans l'enquête, la police se justifie

·2 min de lecture

La police s’est justifiée mardi après avoir admis avoir fait une erreur dans l’enquête sur la mort de Gabby Petito.

En début de semaine, la police de North Point, en Floride, a reconnu avoir fait une erreur dans l’enquête sur la mort de Gabby Petito. Son fiancé, Brian Laundrie, qui était surveillé par les autorités, a réussi à lui échapper. Le jeune homme était rentré le 1er septembre seul chez lui, après plus de deux mois passés à voyager à travers les parcs nationaux américains avec sa compagne. A son retour, il avait refusé de dire où elle se trouvait. Les parents de la jeune fille de 22 ans avaient signalé sa disparition le 11 septembre et son corps avait finalement été découvert le 19 septembre. L’autopsie a révélé qu’elle avait été étranglée. Pendant les recherches, Brian Laundrie s’est lui aussi volatilisé. Pas officiellement suspect dans l’affaire, il était toutefois étroitement surveillé par la police.

Le 13 septembre, il a quitté le domicile de ses parents en voiture. La police à l’époque a cru l’avoir vu rentrer quelques jours plus tard. Pourtant, ses parents ont signalé sa disparition le 17 septembre et la police a alors compris qu’elle avait confondu le jeune homme avec sa mère, qui portait une casquette de baseball. «Quand la famille a signalé sa disparition, c’était nouveau pour nous d’apprendre qu’ils avaient perdu sa trace. Nous pensions avoir vu Brian rentrer chez lui le mercredi», a déclaré Josh Taylor, porte-parole de la police de North Port, à Wink News lundi. «Ils sont bâtis de la même manière» avec sa mère, a-t-il ajouté. Une erreur qui a peut-être eu de lourdes conséquences puisque les restes de Brian Laundrie ont été retrouvés mi-octobre dans la réserve naturelle de Carlton, où il avait été vu pour la dernière fois.

Mais mardi, la police a tenu à se justifier. «A part une certaine confusion, cela ne change(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles