La bourse ferme dans 5 h 9 min
  • CAC 40

    6 644,91
    +5,39 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 147,00
    +3,48 (+0,08 %)
     
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 861,40
    +5,00 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    32 980,05
    -315,61 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,74
    -17,87 (-1,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,16
    +0,04 (+0,06 %)
     
  • DAX

    15 703,91
    -25,61 (-0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 178,49
    +6,01 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    29 291,01
    -150,29 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    28 436,84
    -201,69 (-0,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    +0,0035 (+0,25 %)
     

Miss France 90 tuée par un chauffard : la fille de Gaëlle Voiry prend la parole

·1 min de lecture

C'était une véritable tragédie qui avait touché le monde très fermé des Miss France. Le 28 septembre 2019, Gaëlle Voiry, qui avait représenté la France en 1990, perdait la vie dans un terrible accident. Elle avait été fauchée par un automobiliste alors qu'elle circulait en vélo avec son mari de 52 ans, également décédé. Au moment des faits, l'homme qui a pris la vie au couple roulait à vive allure estimée entre 100 et 150 km/h, alors que la circulation était limitée à 80 km/h. Mais ce n'est pas son seul tort. En effet, il avait été testé positif au test d'alcoolémie. Plus d'un an et demi après les faits, son procès s'ouvre mardi 11 mai 2021. À cette occasion, la fille de l'ancienne reine de beauté, Anne-Charlotte Bonnet, est sortie du silence pour la première fois, dans les colonnes de Gala. Aujourd'hui encore elle est toujours profondément meurtrie par la disparition soudaine de sa mère. "Il est d’autant plus difficile de faire son deuil quand le décès survient dans de telles circonstances. C’était si brutal", a-t-elle ainsi confié.

Alors qu'elle attend ce procès depuis bientôt deux ans pour terminer son deuil, elle veut que la justice tienne son rôle. "J’espère que la justice rendra un verdict à la hauteur des faits rapprochés. Car dans ce drame il n’y a pas eu 2 victimes mais 9 : notre maman, notre beau père et nous, les enfants. Nos vies ne seront plus jamais les mêmes sans eux…" Pour autant, elle veut juste un jugement "sain et équitable".

La jeune femme a profité de cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite