La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 421,37
    +636,55 (+2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

G7 : un plan mondial sur les infrastructures pour contrer la Chine

·1 min de lecture

Décidés à contrer la Chine, les dirigeants du G7 défendent samedi 12 juin, au deuxième jour de leur sommet, un plan mondial sur les infrastructures afin d'aider les pays défavorisés. Après avoir forgé leur réponse à la pandémie, les grandes puissances s'attaquent au volet diplomatique de leur rencontre. Ils veulent s'affirmer face aux défis posés par la Chine et la Russie, objectif majeur, après les années Trump, du premier déplacement de Joe Biden à l'étranger.

Le G7 lance un vaste plan mondial d'infrastructures pour les pays pauvres et émergents, à l'initiative du président américain et afin de concurrencer les "Nouvelles routes de la soie" mises en place par Pékin, que ce soit en Amérique latine, en Afrique ou Asie. Ce projet des grandes puissances baptisé "Reconstruire le monde en mieux" devrait aider ces pays à se relever de la pandémie, en se focalisant sur le climat, la santé, le numérique et la lutte contre les inégalités, annonce la Maison Blanche dans un communiqué.

>> A lire aussi - Brexit : en marge du G7, Emmanuel Macron demande à Boris Johnson de tenir ses engagements

L'administration américaine estime que des centaines de milliards de dollars pourront être mobilisés, notamment grâce au secteur privé. "Il ne s'agit pas de pousser les pays à choisir entre les Etats-Unis et la Chine. Il s'agit de proposer une autre vision et une autre approche", a assuré un haut responsable américain.

>> A lire aussi - Covid-19 : le G7 promet un milliard de vaccins aux pays pauvres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

LREM sort le chéquier pour son nouveau siège
La Corse se prépare à une possible arrivée d'une pollution aux hydrocarbures sur ses côtes
G7 : un plan de bataille contre les futures pandémies au menu
Covid-19 : découverte d'un cluster de variant Delta (indien) à Strasbourg
Brexit : en marge du G7, Emmanuel Macron demande à Boris Johnson de tenir ses engagements

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles