Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 754,24
    +235,11 (+0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,19
    -17,91 (-1,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

“Je suis gênée par…” : Marion Maréchal réagit à la demande d'interdiction des manifestations d'ultradroite

Le rassemblement du Comité, le 9 mai dernier à Paris, avait suscité la polémique. Une polémique qui a visiblement motivé Gérald Darmanin à agir. En effet, mardi dernier, le ministre de l'Intérieur avait annoncé qu'il avait fait la demande aux préfets "d'interdire toutes manifestations de l'ultradroite". Tout comme la Première ministre Elisabeth Borne, Gérald Darmanin avait jugé "inacceptable" cette manifestation où près de 500 personnes cagoulées arboraient des croix celtiques. "Nous laisserons les tribunaux juger de savoir si la jurisprudence permettra de tenir ces manifestations", avait également ajouté Gérald Darmanin.

Rappelons que le mardi 9 mai dernier, près de 600 militants du Comité ont manifesté à Paris. Une initiative en vue de commémorer le 29e anniversaire de la mort d'un militant d'extrême droite, Sébastien Deyzieu. Ce dernier est mort suite à un accident en 1994. Les manifestants du Comité, cagoulés et habillés en noir, avaient exhibé des drapeaux noirs marqués de la croix celtique. "Europe - Jeunesse - Révolution", avaient crié ces manifestants en fin de rassemblement. Ce qui correspond au slogan du Groupe d'union défense.

Marion Maréchal : "Je trouve que c'est hypocrite, lâche, dangereux"

"Je suis toujours gênée par le fait qu'il y ait des gens qui viennent cagoulés dans des manifestations", (...)

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Closermag.fr

Emmanuel Macron : sa réaction acerbe au passage érotique du livre de Bruno Le Maire
Emmanuel Macron : ces "bibelots" dont le Président n'arrive pas à se séparer qui encombrent l'Élysée
Donald Trump accusé d'agression sexuelle : le verdict est tombé, cette affaire va lui coûter très cher
Vincent Lambert : pourquoi François Hollande avait-il dû sortir du silence sur l'affaire ?
Vladimir Poutine : pourquoi sa maîtresse Alina Kabaeva est partie à plus de 3000 kilomètres de lui