La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 004,95
    -424,93 (-1,23 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,41
    -197,09 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 820,40
    +42,50 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0508
    -0,0023 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    19 518,29
    +842,94 (+4,51 %)
     
  • BTC-EUR

    16 283,47
    -106,00 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,55
    -7,67 (-1,87 %)
     
  • S&P 500

    4 005,95
    -65,75 (-1,61 %)
     

Gérard Larcher veut un "vrai texte" sur l'immigration

AFP/Archives - Ludovic MARIN

Le président du Sénat Gérard Larcher (LR) a dénoncé jeudi le "manque de cohérence" de la politique migratoire du gouvernement et espère que le prochain projet de loi sur le sujet, examiné début 2023, sera un "vrai texte" et non un "texte d'apparence".

Le président du Sénat Gérard Larcher (LR) a dénoncé jeudi le "manque de cohérence" de la politique migratoire du gouvernement et espère que le prochain projet de loi sur le sujet, examiné début 2023, sera un "vrai texte" et non un "texte d'apparence".

Nous avons "une politique migratoire qui manque de cohérence" puisqu'en 2018, "le président de la République refuse à l'Aquarius d'accoster", et aujourd'hui "nous acceptons l'Océan Viking", a critiqué sur Europe 1 le président de la chambre haute après l'accueil à Toulon de ce navire humanitaire, affrété par l'association SOS Méditerranée, et ses 234 migrants à bord.

"On ne voit plus très clairement quelle va être cette politique migratoire", a-t-il ajouté, appelant le gouvernement à la fois à respecter "un devoir humanitaire, sauver, soigner, nourrir" mais aussi "un devoir d'État d'avoir une politique migratoire".

"Nous n'avons pas de politique migratoire et c'est le sujet", a-t-il ensuite insisté, appelant à se "doter d'une législation nationale" pour "traiter l'asile, traiter l'immigration du travail, la question du regroupement familial, l'éloignement".

"Nous aurons, paraît-il, un texte au début de l'année, il faudra voir si ce texte est un texte d'annonce, un texte d'apparence ou un vrai texte qui définit une politique migratoire", a-t-il ajouté.

Sur le sujet "il y a eu un excellent rapport de la commission des Lois" du Sénat et "il faudra mettre en oeuvre ce rapport", a-t-il réclamé, en référence au rapport d'information du sénateur François-Noël Buffet de mai 2022.

Le projet d'une nouvelle loi sur l'asile et l'immigration, la 29e depuis 1980, doit être soumis au Parlement début 2023 pour une adoption au premier semestre.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin entamera les discussions sur ce texte avec les groupes politiques et les acteurs concernés "la semaine du 21 novembre".

Les députés et sénateurs LR joueront un rôle pivot dans son adoption.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi