La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 920,40
    +1 317,95 (+2,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Gérald Darmanin apporte son soutien à Nicolas Sarkozy et fait encore scandale

·1 min de lecture

Au terme d’une longue instruction et d’un procès très suivi, le jugement a finalement été rendu ce lundi 1er mars : Nicolas Sarkozy a été reconnu coupable de « corruption » et « trafic d'influence » par le tribunal correctionnel de Paris pour la fameuse « affaire des écoutes ». Condamné à trois ans de prison, dont un an ferme, il pourrait bénéficier d’un aménagement avec par exemple le simple port d'un bracelet électronique pour purger sa peine à domicile. Un comble pour celui qui déclarait pourtant en 2015 : « Je souhaite qu’il n’y ait pas de mesures d’aménagement de peine pour les peines supérieures à 6 mois. » Alors que de nombreux internautes se réjouissent de cette condamnation historique – c’est une première, pour un président de la cinquième république – plusieurs personnalités ont apporté leur soutien à Nicolas Sarkozy, qui a fait appel. Le premier membre du gouvernement à s’être exprimé est Gérald Darmanin : ce 1er mars, dans l’après-midi, le ministre de l’Intérieur a eu quelques mots pour son mentor en politique. Proche de Nicolas Sarkozy – il a notamment dirigé sa campagne pour les primaires de la droite en 2016 - il s’est exprimé devant les caméras.

« Chacun sait l'affection, le respect que j'ai pour Nicolas Sarkozy, qui a été un grand président de la République et qui, en ces moments difficiles, a évidemment mon soutien, mon soutien amical. Je n'oublie pas tout ce qu'il a apporté à notre pays », a-t-il déclaré. Le ministre de l’Intérieur a ensuite ajouté : « Je ne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Donald Trump et son épouse Melania vaccinés contre la Covid-19 en toute discrétion
VIDEO Gilles Verdez confie avoir été victime d'une tentative de sorcellerie et fait des révélations glaçantes
Pékin Express 2021 : le combat d'Aurore et Jonathan pour devenir parents
Charlotte Gainsbourg révèle comment elle a appris la mort de son père
Alec et Hilaria Baldwin accueillent un sixième bébé... 5 mois après la naissance de leur dernier enfant