Marchés français ouverture 4 h 47 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 198,75
    +22,88 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0178
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    20 028,34
    -173,60 (-0,86 %)
     
  • BTC-EUR

    22 829,75
    +110,65 (+0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    540,49
    +5,26 (+0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Pour la génération Z, l'anonymat en ligne est à la mode

Vivons-nous désormais dans une nouvelle ère, celle de l'anonymat ? C'est la question que pose The Atlantic le 17 juin, à propos de l'engouement de la génération Z pour toutes les plateformes qui prônent le cryptage de données, qui ne requièrent pas l'utilisation des noms complets, et qui réfutent la vente des données personnelles. Tumblr, où les utilisateurs ont recours à un pseudonyme, connaît un regain d'intérêt de la part de ces jeunes nés entre 2000 et 2012, relate Chenda Ngak, porte-parole de la société mère de ce site de microblogging et de partage de photos. Même chose pour Discord, l'application de chat vocal et textuel, qui compte aujourd'hui 150 millions d'utilisateurs.

Cette tendance serait en partie le résultat des scandales à répétition qui ont touché Facebook et d'autres plateformes, qui ont essuyé de nombreux problèmes de sécurité. Pendant les manifestations de Black Lives Matter à l'été 2020, des millions de jeunes ont téléchargé l'application de messagerie cryptée Signal pour éviter une surveillance qu'ils jugeaient probable sur d'autres plateformes. Des internautes ont diffusé des outils permettant de flouter les visages des manifestants dans les stories d'Instagram. Ces derniers ont également prôné des applications moins grand public, plus petites et décentralisées, qui donnent aux utilisateurs plus de contrôle sur les données qu'ils créent et partagent.

Depuis le revirement de la Cour suprême aux États-Unis, de nombreux conseils pour échapper à la surveillance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'État condamné à verser plus de 580.000 euros aux sociétés d'autoroute SAPN et Sanef
Transports routiers : les syndicats appellent à une grève nationale pour une hausse des salaires
Le gouvernement voudrait redémarrer une centrale à charbon
L'appel à réduire "immédiatement" la consommation d'énergie, les règles du ticket-restaurant qui vont changer à partir du 1er juillet… Le flash éco du jour
Arnaque au garage fantôme : comment des conducteurs parviennent à échapper aux amendes pour excès de vitesse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles