La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 268,73
    +293,47 (+1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Généralisation des caméras-piétons : "Pour les policiers, ce n’est pas un problème, on est transparent", assure l'UNSA Police

franceinfo
·1 min de lecture

Les caméras-piétons pourraient-elles être une solution pour apaiser les tensions entre le public et les forces de l'ordre ? Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé lundi 30 novembre devant les députés que l'ensemble des policiers et des gendarmes vont en être équipés d’ici le mois de juillet prochain.

Près de 11 000 policiers sont déjà dotés de ces caméras. Elle sont fixées sur l’uniforme à la hauteur de la poitrine ou de l’épaule. Mais le dispositif n’est pas satisfaisant selon les syndicats qui pointent des images de mauvaise qualité et des batteries de faible capacité. Thierry Clair, secrétaire national du syndicat UNSA Police, souhaite qu’un dispositif efficace équipe les policiers : "C’est une solution qui permettra d’avoir, avec le son et l’image en tout cas, les déclarations des fonctionnaires qui seront totalement corrélées par rapport à ce qui est filmé par la patrouille de police qui sera amené à intervenir", explique-t-il. "Pour les policiers avoir une caméra ce n’est pas un problème, on est transparent", poursuit-il.

"Le tout c’est d’avoir du matériel qui fonctionne. Les caméras qui équipent ces services aujourd’hui ne sont pas utilisées parce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi