La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 184,82
    -29,08 (-0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 207,16
    -5,43 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 963,84
    -106,58 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0647
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 944,90
    +5,30 (+0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    24 931,22
    -19,65 (-0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    565,87
    -2,18 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,33
    +0,70 (+0,78 %)
     
  • DAX

    15 557,29
    -14,57 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 683,91
    +5,29 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 211,81
    -12,18 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 320,06
    -9,94 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    32 402,41
    -168,62 (-0,52 %)
     
  • HANG SENG

    18 057,45
    +402,04 (+2,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,2240
    -0,0054 (-0,44 %)
     

Le géant du pétrole ExxonMobil (Esso) va racheter des actions pour un montant faramineux

Flickr

Le géant américain du pétrole ExxonMobil a annoncé ce jeudi 8 décembre son intention de relever son programme de rachats d'actions de 30 à 50 milliards de dollars d'ici 2024, une façon de rémunérer encore plus ses actionnaires malgré les critiques de l'administration américaine. Le groupe avait déjà récemment augmenté son dividende. Comme tous les compagnies vendant du pétrole et du gaz, ExxonMobil a vu ses bénéfices s'envoler cette année avec la flambée des prix de l'énergie dans la foulée de la guerre en Ukraine, et a gagné aux seuls deuxième et troisième trimestres 37,6 milliards de dollars.

Le président américain Joe Biden avait dénoncé fin octobre ces "profits de guerre", déplorant alors que les bénéfices dégagés par les entreprises d'hydrocarbure soient reversés aux actionnaires alors que les prix à la pompe pour les automobilistes restaient élevés. ExxonMobil ne prévoit pas d'augmenter significativement ses investissements dans de nouveaux projets: il a indiqué jeudi qu'il anticipait toujours d'y consacrer entre 20 et 25 milliards de dollars par an d'ici 2027, comme il l'avait annoncé l'an dernier. Cela reste loin de 30 à 35 milliards de dollars que le groupe prévoyait de dépenser chaque année avant la pandémie.

D'ici 2027, plus de 70% des dépenses d'investissements seront déployés dans le bassin permien aux Etats-Unis, à Guyana, au Brésil et dans des projets de gaz naturel liquéfié, a précisé ExxonMobil jeudi. Le groupe a aussi prévu d'augmenter, légèrement, ses investissements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quand la voiture électrique d’Apple fera-t-elle son apparition sur le marché ?
EDF annonce une baisse de 10% de la consommation électrique en un an
Airbnb ressort ses mesures anti-fêtes pour les locations du Nouvel an
Lidl condamné à 5.000 euros d'amende pour avoir vendu de l'alcool à un mineur, mort ensuite en scooter
Engie va construire un parc éolien en mer au large de la Californie