La bourse ferme dans 7 h 10 min

Le géant du luxe Kering frappé de plein fouet par le coronavirus, espoirs en Chine

Durement touché par l'impact de la propagation du coronavirus, Kering (ex-PPR, marque Gucci) a ajusté à la baisse ses prévisions de résultats du deuxième trimestre en raison du coronavirus. Le géant du luxe estime que son chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre 2020 (clôturé le 31 mars) pourrait enregistrer un recul d'environ 13% à 14% en données publiées (et de l'ordre de -15% en données comparables) par rapport au premier trimestre 2019. A date, le groupe assure observer des signaux encourageants en Chine Continentale, avec une moindre décroissance du trafic en magasins et donc des ventes.

Les impacts de l'épidémie sont en revanche encore significatifs dans le reste de l'Asie Pacifique et la situation s'est nettement détériorée dans les dernières semaines en Europe de l'Ouest et, plus récemment, en Amérique du Nord. En conséquence, Kering anticipe un chiffre d'affaires du deuxième trimestre très fortement affecté par les répercussions de l'épidémie sur les clientèles locales et les flux touristiques. Il redoute également une marge opérationnelle courante au titre du premier semestre 2020 en recul, qu'il est prématuré de quantifier compte tenu de l'évolution rapide de la situation et du manque de visibilité actuel.

>> A lire aussi - LVMH, Kering, Hermès... est-il temps de revenir sur les valeurs du luxe ?

Dans ce contexte, Kering a mis en place un premier plan d'actions visant à adapter ses bases de coûts et à contenir les besoins en fonds de roulement.

>> A lire aussi - L'épidémie progresse plus rapidement en France qu'en Italie mais elle explose aux Etats-Unis

Le groupe indique étudier les mesures supplémentaires qui peuvent être prises pour limiter sur l'année la dilution de sa marge opérationnelle courante, tout en protégeant les positions de marché de ses Maisons et préservant leur potentiel de croissance et de rebond à court et moyen terme.

>> A lire aussi - LVMH et Bouygues font des dons massifs de masques

Selon Kering, l'épidémie en cours ne remet pas en

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le CAC40 profite de l’offensive de l’Allemagne et de la banque centrale des Etats-Unis : le conseil Bourse du jour
Le permis de conduire pourrait être suspendu en cas de violation du confinement
Handicall : "Nous privilégions un management de proximité"
Le Medef exhorte l’Etat à nationaliser les entreprises en difficulté
Le coronavirus fera souffrir l’économie mondiale pendant des années, avertit l’OCDE