La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 166,20
    -16,98 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Le géant français de l'électronique Thales attaqué par un groupe de hackers "russophones"

SARAH MEYSSONNIER

Le groupe d'électronique français Thales confirme mardi dans un communiqué l'ouverture d'une enquête interne sur une allégation de vol de données par le groupe de pirates informatiques russophone LockBit 3.0.

C'est un scénario digne d'un film d'espionnage. Le groupe d'électronique français Thales confirme mardi dans un communiqué l'ouverture d'une enquête interne sur une allégation de vol de données par le groupe de pirates informatiques russophone LockBit 3.0. "Le groupe d'extorsion et de ransomware LockBit 3.0 a annoncé vouloir publier les données le 7 Novembre 2022 à 06H29 UTC", précise le groupe dans un communiqué, confirmant une information de franceinfo. "Nous avons eu connaissance d'une allégation de vol de données par LockBit 3.0 ciblant des données qui appartiendraient au groupe Thales", peut-on lire.

Attaque cet été d'un hôpital

Thales indique qu'à cette date, "aucun signal de rançon" n'a été identifié. "Toutefois, nous suivons avec attention chaque allégation liée à des vols de données. Une équipe dédiée d'experts en sécurité enquête systématiquement sur ce type de situation, la sécurité des données étant notre priorité", ajoute-t-il. Selon franceinfo, LockBit 3.0, qui a revendiqué une attaque informatique en août contre le centre hospitalier de Corbeil-Essonnes (Essonne), a fait état sur le darknet d'une action visant Thales, menaçant de publier des documents "très sensibles". Il avait demandé à l'hôpital une rançon de 10 millions de dollars, puis avait alors publié des données de patients, de personnels et de partenaires sur son site internet.

Deuxième attaque pour Thales

Le groupe d'électronique français, spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité, dit prendre au sérieux les allégations des hackers. Le même groupe de hackers a déjà revendiqué un vol de données du groupe français au début de l'année, mais il ne s'agissait finalement pas de données sensibles.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi