La bourse est fermée

Le géant du BTP Bouygues Construction touché par une vaste cyberattaque

Dans le cas de Bouygues, les pirates affirment avoir volé des données au groupe et "demandent dix millions de dollars" pour ne pas diffuser ces documents

Paris (AFP) - Le géant français du BTP Bouygues Construction a été touché jeudi par une vaste cyberattaque qui a affecté son réseau informatique sans toutefois paralyser son activité, a-t-on appris auprès de l'entreprise, confirmant une information du Parisien.

"Une crise virale a été détectée sur le réseau informatique de Bouygues Construction", a indiqué le groupe à l'AFP, en précisant que l'activité de l'entreprise se poursuivait.

"L'analyse des causes et des impacts est en cours et les actions de sécurisation sont mises en place" en "interne", mais aussi "pour nos clients et pour nos partenaires", a-t-il ajouté

Selon Le Parisien, cette attaque a touché le siège social de l'entreprise dans les Yvelines et tous ses services informatiques. Les employés à l'étranger du groupe se sont, eux, retrouvés au chômage technique, faute d'accès à leur courriel professionnel, ajoute le quotidien.

Depuis le début de 2019, plusieurs entreprises ont dû expliquer à leurs actionnaires qu'elles avaient perdu des dizaines de millions d'euros de chiffre d'affaires à cause de cyberattaques paralysantes pour leur activité.

Eurofins, groupe de services d'analyses pour la pharmacie, l'agroalimentaire et l'environnement, a ainsi estimé avoir perdu 62 millions d'euros de ventes au premier semestre de l'année dernière en raison d'une attaque au rançongiciel.

La liste de victimes comprend aussi le producteur norvégien d'aluminium Norsk Hydro, le groupe français de technologie français Altran ou le groupe agroalimentaire français Fleury-Michon.