La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 338,87
    -4 294,53 (-9,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Futurapolis Planète : pourquoi plus personne n’aime l’innovation ?

·1 min de lecture
5G incomprise, vaccins critiqués, smartphones obsolescents : l’innovation cristallise les failles et la défiance de la société française.
5G incomprise, vaccins critiqués, smartphones obsolescents : l’innovation cristallise les failles et la défiance de la société française.

Pourquoi plus personne n?aime l?innovation ? En direct du Point, la rédaction vous offrait ce mardi soir, en avant-première, un débat dans le cadre de l?événement Futurapolis Planète, prévu les 25, 26 et 27 novembre prochains, au Quai des Savoirs à Toulouse.

Avec, pour cette première table ronde, Gilles Babinet, entrepreneur et co-président du Conseil national du numérique, Tariq Krim, pionnier du Web, fondateur de dissident.ai, Clément Cabanes, président de Guerbet France, et Hélène Lechêne, rédactrice en chef du magazine TSEconomist qui ont, ensemble, réfléchi à notre vision de l?innovation et les pistes pour changer notre regard à son sujet.

Et pour cause, 5G incomprise, vaccins critiqués, smartphones obsolescents : l?innovation cristallise les failles et la défiance de la société française. Si bien que seuls 36 % des Français la considèrent aujourd?hui comme une « source d?espoir » (Institut ViaVoice pour Challenges).

Un temps, objet de consensus, avec des « générations qui ont adoré la technologie », cette dernière inquiète aujourd?hui parce qu?elle « n?est détenue que par quelques acteurs », souligne Tariq Krim. Une défiance qui s?applique particulièrement à notre pays, qui « n?a pas réussi à créer un mythe européen autour de ces sujets » et s?inscrire en concurrent sérieux de la Chine et de la Silicon Valley, déplore Gilles Babinet.

À LIRE AUSSIGernelle ? Google, entreprise malfaisante

Mais rien n?est définitif ! Aussi est-il possible de recréer des myth [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles