La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 822,00
    -294,40 (-0,84 %)
     
  • Nasdaq

    14 784,91
    +23,61 (+0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    -0,0027 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 230,64
    +483,30 (+1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    971,22
    +44,45 (+4,80 %)
     
  • S&P 500

    4 408,73
    -14,42 (-0,33 %)
     

Comment le futur SUV Renault remplacera la Mégane et le Kadjar en 2022

·2 min de lecture

Le futur SUV compact doit être lancé à la fin du premier trimestre 2022. Il remplacera à la fois la berline Mégane et le SUV Kadjar. Il vise le Peugeot 3008. Un dérivé sept places est prévu. Prix de base escompté: moins de 30.000 euros

Réussite? Pas vraiment. Les SUV compacts de Renault n’ont jamais percé. Ni le premier Koleos (2008-2016), ni le lancé en 2015, encore moins le Koleos II commercialisé en 2016. Prestations médiocres, lignes banales, il s’est écoulé seulement 69.500 Kadjar et 15.300 Koleos II l’an passé. Des chiffres très faibles face aux 152.800 Peugeot 3008 et 61.100 Peugeot 5008 respectivement! Le cousin Nissan Qashqai s’est vendu pour sa part à raison de 162.400 exemplaires en 2020. Mais Renault va frapper un grand coup avec un nouveau SUV, qui "remplacera à la fois le Kadjar et la berline " d’après une source interne. Le nouveau venu "sera commercialisé à la fin du premier trimestre 2022". Avec des lignes plus tendues, davantage inspirées du Best Seller 3008, le véhicule inédit arborera un intérieur très technologique avec grand écran et aides à la conduite selon la mode actuelle.

Techniquement, ce sera toutefois une copie conforme du nouveau de troisième génération, dont les premières livraisons interviennent actuellement. Le futur modèle reposera sur une version modifiée de la plateforme CMF de l’Alliance, comme le dernier Qashqai. Les actuelles Mégane et Kadjar partageaient déjà les dessous du précédent SUV Nissan. Au programme, du moins au lancement: le moteur à essence 1.3 TCe avec une hybridation légère en version de 140 chevaux et 160 chevaux. Aucune déclinaison diesel n’est envisagée a priori. L’hybride rechargeable devrait s’inspirer, lui, de la motorisation Renault E-Tech de la Mégane actuelle, mais le vieux 1,6 Nissan doit être remplacé selon nos informations par un petit 1,2 plus économe en carburant.

Un Qashqai à partir de 28.990 euros

Les prix ne sont évidemment pas fixés. Mais la gamme du démarre à 28.990 euros. Le Kadjar actuel est proposé à partir de 29.800 euros. La Mégane berline est offerte dès 24.700. Une version rallongée à sept places du prochain SUV Renault, comme le Peugeot 5008 par rapport au 3008, devrait arriver un an après, précise notre confrère l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles