Marchés français ouverture 13 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1654
    +0,0035 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    25 764,94
    +355,19 (+1,40 %)
     
  • BTC-EUR

    53 269,66
    -662,96 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,95
    -1,68 (-0,12 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Une fusion TF1 - M6 “aboutirait à un monopole de fait, la publicité doit évoluer !”

·1 min de lecture

Après les propos encourageants de la ministre de la Culture sur le projet de fusion TF1 - M6, le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA, gendarme de la télévision) Roch-Olivier Maistre, s’y est déclaré “favorable”. A l'occasion des rencontres de l'UDECAM, il a indiqué que le régulateur était “dans un esprit d'ouverture”, favorisant ainsi un bond des actions TF1 et M6 à la Bourse de Paris (dont les cours de Bourse sont toutefois loin d’intégrer pleinement un scénario validé de fusion entre les deux géants). Le CSA continuera d'auditionner les différents acteurs du secteur et donnera son avis à l'Autorité de la concurrence au premier trimestre 2022.

Le champ de bataille de l’industrie des médias s’est internationalisé. Alors que le secteur “relativement éclaté, était mis à mal, de nombreux acteurs, sous pression, se voient contraints de fusionner pour se pérenniser”, relève Pierre Calmard, PDG de Dentsu France, filiale tricolore du géant japonais éponyme de la publicité. Cette tendance aux rapprochements entre médias nationaux s’est encore illustrée cette semaine avec l’OPA annoncée de Vivendi sur Lagardère. Et sur le papier, une combinaison TF1 - M6 a une certaine logique, du fait “de la constitution d’un acteur tricolore puissant et des importantes synergies qui en découleraient, notamment en matière de négociation de droits ou de capacité de production”, relève l’expert.

>> A lire aussi - TF1 : Daniel Kretinsky débarque, l’action grimpe

Pour autant, au-delà des récents (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plan de restructuration chez Renault : des départs et des embauches d'ici à fin 2024
Brexit : Marks & Spencer va fermer plus de 50% de ses magasins en France
Le patron du Leclerc ferme le magasin en pleine après-midi et emmène ses employés faire la fête
La cigarette électronique, une affaire de famille
Impôts : la somme dérisoire payée par Airbnb en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles