Marchés français ouverture 1 h 3 min
  • Dow Jones

    31 176,01
    -12,39 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,92
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,2173
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    29 516,92
    -410,84 (-1,37 %)
     
  • BTC-EUR

    26 039,93
    +913,48 (+3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    623,60
    +13,61 (+2,23 %)
     
  • S&P 500

    3 853,07
    +1,22 (+0,03 %)
     

Avec la fusion de Peugeot et Fiat, Stellantis devient le quatrième groupe automobile mondial

·2 min de lecture

C'était l'une des unions les plus attendues de l'année. Les actionnaires de Peugeot et Fiat ont validé lundi 4 janvier en fin de matinée la fusion des deux groupes, un mariage franco-italo-américain conçu pour atteindre une taille critique sur un marché automobile en pleine révolution. L'union des groupes français PSA et italo-américain FCA a donné naissance au quatrième groupe automobile mondial en termes de véhicules vendus, et au troisième en chiffre d'affaires derrière le japonais Toyota et l'allemand Volkswagen.

La nouvelle entité, baptisée Stellantis, comptera plus de 400 000 salariés et abritera dans le même garage 14 marques emblématiques comme Citroën et Maserati (déjà brièvement mariées il y a 50 ans), Fiat et Opel, Peugeot et Alfa Romeo, Chrysler, Dodge ou Jeep. "Cette fusion était une question de survie, et ça vaut pour Fiat comme pour PSA", selon Giuliano Noci, professeur de stratégie à l'école de commerce de Polytechnique à Milan. Les deux groupes sont confrontés à "d'énormes défis technologiques et stratégiques" (véhicules électriques, numérisation, conduite autonome) et aux effets dévastateurs de la pandémie de Covid-19.

À lire aussi — Ce que PSA pourra apporter à Fiat Chrysler, et inversement

"Seuls les plus agiles, dans un esprit darwinien, survivront", avait lancé en novembre Carlos Tavares, président du directoire de PSA et futur directeur général de Stellantis.

Les marques du groupe vont notamment réduire leurs coûts de développement et de construction, et compléter leur offre dans toutes les gammes.

"Grâce à son union avec PSA, Fiat-Chrysler pourra renforcer sa présence en Europe", ajoute Giuseppe Berta, professeur à l'université Bocconi de Milan et spécialiste de Fiat. "A l'inverse, le groupe français pourra reprendre pied aux Etats-Unis grâce à son allié italo-américain".

Il n'y avait pas de grand suspense en France ce lundi 4 janvier : les actionnaires de PSA avaient déjà voté en juin 2020 à plus de 99% en faveur de quatre résolutions marquant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk, Carlos Ghosn... Les hommes d'affaires les plus cités dans la presse en 2020
Voici pourquoi vous devriez trouver moins de prospectus dans votre boîte aux lettres dès 2021
Les fortunes cumulées de Jeff Bezos et Elon Musk ont augmenté de 217 milliards de dollars en 2020
Leclerc, Intermarché... Les grands gagnants de l'explosion du drive en 2020
Le milliardaire chinois Jack Ma, fondateur d'Ali Baba, est porté disparu