La bourse ferme dans 1 h 16 min
  • CAC 40

    6 675,60
    +5,75 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,41
    -6,42 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    35 584,85
    +127,54 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1650
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 779,60
    +9,10 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    56 690,68
    +2 706,24 (+5,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 531,69
    +50,89 (+3,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,98
    -0,98 (-1,18 %)
     
  • DAX

    15 473,87
    -41,96 (-0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 203,06
    -14,47 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 143,20
    +14,11 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 534,11
    +14,48 (+0,32 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3798
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Fusion nucléaire : une avancée majeure dans cette source d'énergie « presque illimitée » !

·1 min de lecture

Une source d’énergie pratique, bon marché et qui plus est, zéro carbone. Aujourd’hui plus que jamais, tout le monde en rêve. Des chercheurs travaillent depuis longtemps à faire de ce rêve une réalité. Ils ont notamment placé leurs espoirs dans la fusion nucléaire. Pour Maria Zuber, vice-présidente pour la recherche au Massachusetts Institute of Technology (MIT, États-Unis), « la fusion nucléaire — celle qu'utilise notre Soleil pour briller — est même, à bien des égards, la source d’énergie propre par excellence. La quantité d’énergie qu’elle rendrait disponible à partir d’une ressource presque illimitée — comprenez l’eau — changerait réellement la donne ». Seul bémol : il reste toujours à trouver le moyen de dompter cette énergie.

Alors que du côté des Bouches-du-Rhône, la première des six pièces d’un gigantesque électro-aimant vient d’être livrée sur le site du chantier d’Iter — une installation destinée à démontrer que la fusion nucléaire peut devenir la source d’une énergie propre —, il se pourrait bien qu’un « tournant ait été pris dans la science et la technologie de la fusion nucléaire » grâce à du Commonwealth Fusion Systems et du Massachusetts Institute of Technology (MIT, États-Unis). S’appuyant sur un électro-aimant supraconducteur à haute température, ils sont parvenus à produire un champ magnétique de 20 teslas. Le plus intense des champs magnétiques jamais créés sur Terre à l’aide d’un tel dispositif. C’est environ quatre fois plus que ce qui est annoncé pour Iter. Et c’était justement ce qui manquait aux chercheurs pour espérer réussir à confiner un plasma au cœur d’un dispositif en forme de donut — les physiciens parlent de tokamak — qui produirait alors, par fusion nucléaire, plus d’énergie qu’il n’en consommerait.

Fusion nucléaire : le soleil artificiel chinois bat son record de température

Avant de continuer, peut-être est-il bon de rappeler que le principe même de la fusion nucléaire par confinement magnétique est là. Il s’agit d’abord de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles