La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 465,00
    +141,86 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

La fusion entre la Société Générale et le Crédit du Nord entraînera 3 700 suppressions de postes d'ici 2025

·1 min de lecture

La nouvelle banque de détail née de la fusion entre le groupe Société Générale et celui de Crédit du Nord va entraîner la suppression nette de 3 700 postes entre 2023 et 2025, mais "sans aucun départ contraint". Les deux entités ont officialisé leur union, mardi 12 octobre.

"Ces suppressions de postes s'appuieront sur les départs naturels (estimés à 1 500 par an d'ici 2025) et la priorité donnée aux reclassements et mobilités internes", a précisé le groupe dans un communiqué de presse officialisant l'accord, publié dans la matinée. "Nous utilisons une démarche progressive, étalée dans le temps", a assuré à l'AFP Sébastien Proto, directeur général adjoint du groupe. "Cela nous permet de débuter tous nos parcours de formation, d'accompagnement individuel, très en avance par rapport à la mise en œuvre effective de la transformation."

À lire aussi — Les banques européennes sont toujours aussi présentes dans les paradis fiscaux, selon une étude

Le groupe Société Générale a déposé ce 12 octobre un dossier auprès de ses partenaires sociaux précisant le modèle et l'organisation détaillée de sa nouvelle banque de détail en France.

Elle repose sur "une fusion complète" des deux banques de détail Crédit du Nord et Société Générale : "une seule banque, avec un seul réseau, un seul siège, et un seul système informatique, au service de près de 10 millions de clients et forte de plus 25 000 collaborateurs", a souligné le groupe dans son communiqué.

La banque bénéficiera d'"un maillage territorial (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ryanair accusée de bannir des passagers ayant été remboursés durant la pandémie
Meghan Markle et le prince Harry deviennent des investisseurs engagés
Emmanuel Macron promet "près de 6 Mds€" d'investissements dans les composants électroniques d'ici 2030
Voici comment Françoise Bettencourt Meyers a acquis sa fortune et dépense son argent
Les producteurs de Roquefort ne veulent plus du Nutri-Score

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles