La bourse ferme dans 4 h 32 min
  • CAC 40

    6 626,07
    -5,08 (-0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 117,21
    -5,22 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1952
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 782,70
    +6,00 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    28 204,62
    +158,09 (+0,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    804,52
    +17,90 (+2,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,07
    -0,23 (-0,31 %)
     
  • DAX

    15 571,06
    -18,17 (-0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 117,97
    +8,00 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3899
    -0,0022 (-0,16 %)
     

La fusion entre M6 et TF1 fait craindre l'émergence d'un monopole

·1 min de lecture

L'annonce de la fusion entre TF1 et M6 pose de nombreuses questions. Le projet risque-t-il de conduire à une situation de monopole, redoutée notamment sur le marché de la publicité ? Le débat est lancé, avec en ligne de mire l'analyse de l'Autorité de la concurrence qui scellera l'année prochaine le destin de ce nouveau géant de la télé. "On est mis devant le fait accompli", regrette auprès de l'AFP Jean-Luc Chetrit, directeur général de l'Union des marques qui représente les annonceurs.

Le projet de fusion annoncé lundi soir par Bouygues et Bertelsmann (via RTL Group) "consiste à faire émerger un acteur qui détiendra 75% de la publicité télévisuelle en France", explique-t-il en se basant sur des chiffres de l'institut Kantar Media. Et selon lui, ce nouveau groupe serait en mesure de dicter les prix à l'achat de programmes et à la vente de publicités, tout en empêchant l'arrivée de nouveaux entrants : "ça n'est pas une bonne nouvelle, ni pour les marques, ni pour les producteurs", insiste M. Chetrit.

Sur un autre plan, l'application française de télévision sur internet Molotov, aux prises avec les chaines de télé, craint que les deux diffuseurs se coordonnent pour éviter toute concurrence sur le marché de la distribution. "Cette fusion comporte des risques vitaux pour tous les acteurs de l'audiovisuel", a-t-elle dénoncé mardi soir dans un communiqué.

Pourtant, des experts confirment que le secteur doit évoluer vers plus de concentration, seule issue pour résister à la pression (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pékin condamne la spéculation liée aux cryptomonnaies
La BCE craint un boom des faillites d'entreprises en zone euro
British Airways lance un test Covid avec un résultat en 25 secondes
Un fabricant isérois décroche un contrat pour fabriquer le bol du Thermomix
Kellogg's, Franprix... quand les grandes marques se mettent à la vente en vrac

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles