La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,07 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,10 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0198
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 474,29
    +553,57 (+2,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,94
    +16,06 (+2,96 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

La fusée Vega-C, petite soeur d'Ariane 6, prend son envol

ESA / Arianespace / Centre spatial guyanais

Vega-C, évolution musclée de la fusée italienne Vega, doit effectuer aujourd'hui son lancement inaugural depuis Kourou. Une étape importante avant le premier vol d'Ariane 6, désormais prévu en 2023.

Vega-C, , doit effectuer mercredi 13 juillet son lancement inaugural depuis Kourou, utilisant des éléments communs avec sa grande soeur Ariane 6 pour permettre à l'Europe d'être plus compétitive dans un marché des satellites en pleine expansion. Le tir, dit de qualification, est prévu à 11h13 GMT depuis la base spatiale en Guyane française sous l'égide de l'Agence spatiale européenne (ESA). Il doit permettre deux heures plus tard de mettre en orbite à 6.000 kilomètres d'altitude plusieurs charges scientifiques, dont LARES-2, une sphère utilisée pour étudier l'effet de la gravité en orbite.

Vega-C, pour "Consolidation" selon son maître d'oeuvre industriel, l'italien Avio, est une version améliorée du lanceur léger Vega, tiré à 20 reprises (avec deux échecs) depuis 2012. "Le vol inaugural marque le début d'une nouvelle ère, c'est le début de la nouvelle famille de lanceurs européens", s'enthousiasme Daniel Neuenschwander, directeur du transport spatial à l'ESA. "C'est aussi une étape pour Ariane 6: le booster est un élément clé d'A6 et il va voler", renchérit Stéphane Israël, président d'Arianespace, société chargée de l'exploitation commerciale de Vega et Ariane.

Le P120C est en effet utilisé aussi bien comme étage principal de Vega-C que comme propulseur d'appoint (booster) d'Ariane 6. L'Europe dispose ainsi de modules communs pour ses futurs lanceurs léger (Vega-C), moyen (Ariane 6 dotée de deux boosters) et lourd (Ariane 6 version quatre boosters). Tous ces programmes avaient été lancés en même temps en 2014. .

Moteurs ukrainiens

Avec ses performances accrues, Vega-C peut s'adresser à 90% du marché des satellites en orbite basse à quelques centaines de kilomètres d'altitude, contre la moitié pour Vega, selon Avio.Face à une concurrence féroce, notamment de l'américain SpaceX, les nouveaux lanceurs arrivent à point nommé: plus de 17.000 satellites doivent être lancés d'ici à 2031, soit 4,5 fois plus qu'au cours de la décennie écoulée, selon le cabinet spécialisé Eu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles