La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    37 072,70
    +318,61 (+0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

La fusée européenne Vega a réussi un nouveau lancement depuis Kourou

·1 min de lecture

Le petit lanceur européen Vega a placé cinq satellites sur orbite dans la nuit de lundi 16 à mardi 17 août, dont le deuxième de la constellation Pléiades Neo destinée à observer la Terre. "Plus que jamais, Vega s'impose comme un pilier de l'autonomie d'accès de l'Europe à l'espace", a commenté Stéphane Israël, PDG d'Arianespace, après ce nouveau succès. La fusée a décollé à 22h47 locales (03h47 heure de Paris) du Centre spatial de Kourou en Guyane française, pour une mission qui devait durer près de deux heures.

Un peu moins d'une heure après le décollage, le satellite Pléiades Neo 4 a été placé en orbite à 625 km d'altitude. Ce satellite optique de très haute résolution, pesant un peu moins d'une tonne, a été fabriqué par Airbus Defence and Space Intelligence qui l'exploitera. Cet équipement d'avant-garde est le deuxième des quatre satellites de la constellation Pléiades Neo — le premier est en orbite depuis le 28 avril. D'une précision inégalée, il devrait permettre une résolution de 30 cm pour une couverture globale de la Terre.

À lire aussi — Voici les 6 plus gros obstacles de Jeff Bezos et Elon Musk pour coloniser l'espace

Outre cette précision, la constellation doit fournir une réactivité accrue pouvant être réduite à une demi-heure en cas d'urgence ce qui ouvre des opportunités notamment dans le domaine des applications de géolocalisation et la cartographie. Les prochains satellites de la série doivent être lancés par la future Vega C dès 2022.

Vega a également mis en orbite (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une liste ultra-confidentielle de 1,9 million terroristes potentiels a fuité sur le web
Un laboratoire américain a réussi une 'avancée historique' dans la fusion nucléaire
WhatsApp ferme un groupe de discussions tenu par les talibans, qui critiquent cette décision
Les géants chinois de la tech une nouvelle fois dans le viseur de Pékin
Covid-19: il est 'presque certain' qu'un futur variant échappera aux vaccins actuels, estiment des chercheurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles