Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 263,15
    +2 604,54 (+4,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,17
    +44,27 (+3,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

La fusée qui enverra les astronautes autour de la Lune avance bien

fusée SLS
fusée SLS

La Nasa achève l’assemblage de l’étage principal de sa super-fusée, le Space Launch System (SLS). Elle doit voler en novembre 2024, afin de transporter un équipage autour de la Lune.

Le temps file. Le 16 novembre 2022, la mission Artémis I s’arrachait avec succès de l’attraction terrestre, pour une odyssée de 25 jours autour de la Lune. À l’issue de ce voyage, la capsule Orion était rentrée sur Terre, avec un amerrissage dans l’océan Atlantique. C’était alors une aventure sans personne à bord. Aujourd’hui, toutes les pensées de la Nasa sont tournées sur Artémis II.

Or, cette prochaine étape — qui consiste à reproduire le vol d’Artémis I, mais avec cette fois un équipage embarqué — va finalement arriver assez vite. En effet, l’agence spatiale américaine table sur un décollage du Space Launch System (SLS), le nom de sa fusée, au mois de novembre 2024. Sauf coup de théâtre, on est donc à un peu plus d’un an du jour J.

SLS boosters
SLS boosters

Les quatre moteurs RS-25. // Source : NASA/Eric Bordelon

PUBLICITÉ

L’agence, justement, communique abondamment sur Artémis II, pour donner des nouvelles de l’état d’avancement du chantier. Fin septembre, une phase importante dans la conception du nouveau lanceur a été franchie, avec l’assemblage des quatre moteurs à l’intérieur de l’étage principal de la fusée lunaire. Le chantier s’est étalé tout au long du mois.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : NASA Orion Spacecraft