La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    37 256,61
    -2 995,83 (-7,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4098
    +0,0046 (+0,33 %)
     

Furieux, des commerçants envoient leurs chaussures usées au gouvernement

·1 min de lecture

Après les petites culottes, Jean Castex a reçu d'étonnants nouveaux colis à Matignon. Comme le relatent France 3 Nouvelle-Aquitaine ou La Dépêche, plusieurs commerçants ont décidé d'envoyer des chaussures usagées au Premier ministre et au ministre de l'Économie Bruno Le Maire, qui, selon eux, considèrent leurs commerces comme non-essentiels. Contraints de baisser le rideau il y a près d'un mois, ces chausseurs ne décolèrent pas.

"Si une chaussure n'est pas essentielle, je vous propose de porter celle-ci toute une journée", a ainsi envoyé Maylis Lété, gérante d'une boutique à Salies-en-Béarn, au locataire de Matignon. "Étant donné qu'on ne croit pas en nous, il est essentiel que nous croyions en ce que nous faisons, parce que sinon on va crever. Je vais en envoyer d'autres, car c'est pour nous une action essentielle", indique-t-elle au micro de France 3.

>> A lire aussi - Le maire de Valloire prétend donner le numéro de Jean Castex aux vacanciers mécontents

Un groupe Facebook, comptant plus de 2.000 membres, a été créé il y un an par Antoine Garnaud, gérant de cinq boutiques de chaussures en Charente. Les commerçants peuvent y échanger sur leurs préoccupations et sur les mesures gouvernementales et décider d'actions collectives à mener, comme cet envoi de chaussures usagées. "Chaque détaillant est un peu isolé dans des petites et moyennes villes, il fallait créer de la solidarité au-delà de la méfiance initiale... et puis la fédération de la chaussure est une petite fédération, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Avec 74% de hausse de son chiffre d'affaires, Tesla atteint des profits inédits
Le bénéfice net de HSBC a plus que doublé au premier trimestre
La banque suisse UBS enregistre un bénéfice net en hausse de 14% au premier trimestre
Faute d’arriver à recruter des couvreurs, cette PME refuse 10 chantiers par jour !
Printemps : quatre magasins vont fermer, des centaines d'emplois menacés