La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    29 081,32
    -144,29 (-0,49 %)
     
  • EUR/USD

    0,9789
    -0,0031 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    1 673,10
    +4,50 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    20 176,55
    +129,49 (+0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,19
    +7,76 (+1,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,97
    -1,26 (-1,55 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 751,16
    +13,66 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    3 634,43
    -6,04 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1129
    +0,0006 (+0,05 %)
     

Une fuite de Twitter fait craindre pour la sûreté des internautes dans les pays autoritaires

Le site a confirmé que les informations de 5,4 millions de comptes ont été mises en vente par un pirate informatique. Des gouvernements autoritaires peuvent récupérer les données pour retrouver des opposants.

Twitter a admis ce vendredi 5 août qu’un acteur malveillant a mis en vente les informations privées de plusieurs millions d’utilisateurs sur un forum. Le pirate a profité d’une vulnérabilité dans le protocole d’authentification pour récupérer des numéros et des mails. La faille en question avait déjà été signalée par un expert en cybersécurité en janvier. Hélas, un fichier contenant les données de 5,4 millions de comptes a fini par être repéré sur un forum de hackers. L’auteur du message proposait de le céder pour 30 000 dollars (environ 29 400 euros). L’annonce n’est plus en ligne.

Twitter a mis du temps avant de confirmer cet incident. Dans un communiqué, le groupe indique qu’il informera « directement les propriétaires de compte que nous pouvons confirmer avoir été affectés par ce problème ». Le site prévient ne pas être en mesure pour l’instant de confirmer tous les comptes qui ont été potentiellement touchés par cette brèche.

Des failles de sécurité qui s’enchaînent

Cette fuite de donnée soulève un autre problème : la divulgation d’informations sur des utilisateurs sous pseudonyme, notamment ceux qui utilisent la plateforme das un pays autoritaire.

« Si vous exploitez un compte Twitter pseudonyme,

[Lire la suite]