Publicité
La bourse ferme dans 8 h 1 min
  • CAC 40

    8 046,51
    -55,82 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 993,37
    -44,23 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 340,60
    +3,40 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 157,80
    -2 103,41 (-3,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,34
    -22,76 (-1,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,71
    -0,16 (-0,21 %)
     
  • DAX

    18 522,02
    -169,30 (-0,91 %)
     
  • FTSE 100

    8 269,55
    -69,68 (-0,84 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 544,66
    -324,05 (-1,72 %)
     
  • GBP/USD

    1,2696
    -0,0002 (-0,01 %)
     

Fuite de données chez la marque de montre Seiko : des infos clients révélées

Une vaste base de données, contenant les informations des clients de Seiko, a été dévoilée par un groupe de hackers.

Le célèbre horloger japonais Seiko a confirmé ce 25 octobre dans un communiqué avoir subi une cyberattaque par ransomware. Cette publication intervient après que le groupe de cybercriminels ALPHV/BlackCat a dévoilé en septembre sur son site darknet une vaste base de données comprenant des milliers de données clients ainsi que de nombreux documents administratifs.

En août dernier, ce gang a revendiqué une cyberattaque contre Seiko sur son site d’extorsion. Les hackers affirmaient avoir volé des plans de production, des scans de passeport d’employés, des projets de lancement de nouveaux modèles, etc. Les cybercriminels révèlent généralement les fichiers si la victime refuse de payer la rançon exigée.

La revendication de l'attaque sur le site de BlackCat. // Source : Numerama
La revendication de l'attaque sur le site de BlackCat. // Source : Numerama

La revendication de l’attaque sur le site de BlackCat. // Source : Numerama

Toutes les relations de l’entreprise sont concernées

Seiko a déclaré qu’un total de « 60 000 éléments » ont été compromis par les attaquants. L’entreprise déclare que les informations suivantes ont été divulguées :

PUBLICITÉ
  • Informations sur les clients de SWC (Seiko Watch Corporation), y compris les noms, adresses, numéros de téléphone et/ou adresses électroniques.

  • Les informations de partenaires impliquées dans des transactions commerciales, y compris des noms, le titre du poste, le numéro de téléphone de la société,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Une vaste base de données de la marque Seiko a été publiée. // Source : Unsplash