La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9842
    +0,0022 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -3,70 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    19 677,16
    -189,75 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,86 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,89 (-1,84 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,93 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1120
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Fuite de carburant dans la fusée Artémis I : l’envol vers la Lune compromis ?

Quelques heures avant l’ouverture de la fenêtre de tir, la Nasa a constaté une fuite d’hydrogène liquide sur la fusée d’Artémis I. Un dépannage a eu lieu. Heureusement, la mission vers la Lune ne semble pas compromise.

Mise à jour du 31 août à 9h15 : Le lancement de la fusée d’Artémis I est finalement repoussé. Après le problème de fuite de carburant, qui était visiblement résolu, la Nasa a constaté un autre souci, au niveau des moteurs de l’étage principal de la fusée. Il était impossible de les amener à la bonne température pour le départ. Une nouvelle tentative de décollage est prévue le samedi 3 septembre, à partir de 20h17 (heure française).

Article original : La Nasa s’est longuement préparée à ce jour : le lundi 29 août 2022, l’agence spatiale prévoit de renvoyer une fusée vers la Lune. C’est la première mission du programme Artémis, dont l’ambition est de ramener un jour les humains sur le satellite naturel terrestre. Le lancement d’Artémis I est prévu à partir de 14h33, heure française (avec une fenêtre de tir ouverte pendant 2h). Néanmoins, l’agence spatiale a constaté un problème de fuite, alors que le réservoir de la fusée était en train d’être ravitaillé.

Aux alentours de 8h du matin (heure française), la Nasa a commencé à remplir l’étage central de sa fusée Space Launch System (SLS) en oxygène liquide (une opération qui prend entre 3 et 4 heures).

[Lire la suite]