La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 088,78
    -178,14 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

FTX, un des géants des cryptomonnaies fait faillite, le bitcoin plonge

DADO RUVIC

FTX, la deuxième plus grande plateforme d'échange de cryptomonnaies dépose le bilan. Le géant entraine dans sa chute les valeurs des principales cryptomonnaies.

C'est la fin d'un des géants de la crypto. La société américaine FTX, une des plus importantes plateformes d'échanges de cryptomonnaies, a annoncé vendredi son dépôt de bilan et la démission de son patron et fondateur jusqu'ici considéré comme à l'origine de l'un des plus influents succès de l'univers de la cryptomonnaie.

Dans un communiqué publié sur Twitter, la compagnie a annoncé que son fondateur, Sam Bankman-Fried, 30 ans, jusqu'ici multimilliardaire, avait démissionné et que le groupe invoquait la loi sur les faillites. La société, dans la tourmente depuis une semaine, s'est mise volontairement sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, dernier épisode de la déroute éclair d'un acteur majeur dans le secteur si peu régulé des cryptomonnaies. Ce système permet à une compagnie de restructurer ses dettes sous la supervision d'un tribunal tout en poursuivant ses opérations. Dans un tweet, le fondateur de l'entreprise a présenté ses "sincères" excuses ajoutant que FTX "ferait tout pour lever des fonds".

Lire aussiLa France devient la place forte des cryptomonnaies

Montage financier hasardeux

La débâcle de FTX a étourdi le monde de la cryptomonnaie: il y a un peu plus d'une semaine, le groupe était considéré comme la deuxième plus grande plateforme de cryptomonnaies au monde, et son patron "SBF" comme l'interlocuteur privilégié des régulateurs à travers le monde. Le groupe était évalué à quelque 32 milliards de dollars. Mais, selon les médias américains, la fortune de "SBF", forte de quelque 16 milliards de dollars, s'est évaporée en quelques jours.

La déconfiture s'est fait jour lorsque des informations de presse ont révélé que son fonds Alameda Research investissait dans des cryptoactifs émis par FTX.com dans un montage financier hasardeux qui risque de révéler des conflits d'intérêt majeurs. "On ne sait pas ce qu'il s'est passé mais il semble qu'il y ait eu beaucoup de mauvais comportements", commentait sur CNBC vendredi Howard Fisch[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi