Publicité
La bourse ferme dans 6 h 4 min
  • CAC 40

    7 956,39
    +21,36 (+0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 972,27
    +9,07 (+0,18 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    2 358,80
    -5,30 (-0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 535,16
    -80,62 (-0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,02
    -5,85 (-0,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,12
    -0,11 (-0,14 %)
     
  • DAX

    18 492,92
    +19,63 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    8 207,09
    +24,02 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2716
    +0,0013 (+0,10 %)
     

"Frustrée" par un petit garçon, une assistante maternelle dérape complètement

Le 19 janvier de cette année, une journée qui aurait dû être ordinaire s'est transformée en une tragédie inimaginable pour la famille de Sebastian Jespersen, un petit garçon âgé de 23 mois. La personne en charge de sa garde, Hannah Priest, 28 ans, une assistante maternelle, a été inculpée de mise en danger de la vie d'un enfant ayant entraîné la mort. Les circonstances entourant cette affaire sont des plus troublantes, comme le rapporte le Mirror.

L'assistante maternelle dérape et commet l'irréparable

Selon les documents judiciaires, Hannah Priest aurait avoué à la police qu'elle avait ressenti une grande frustration envers le petit Sebastian, particulièrement lors de l'heure de la sieste, car ce dernier n'avait pas encore été aux toilettes. C'est alors qu'elle aurait placé le garçonnet dans son lit en le tenant par les épaules. La jeune femme aurait déclaré ne pas avoir réalisé sa propre force à ce moment-là. Une enquête conjointe menée par la Division des enquêtes criminelles de l'Iowa et le Bureau du médecin légiste de l'État de l'Iowa a révélé que Sebastian avait succombé à des traumatismes crâniens résultant de blessures infligées. Suite à ces découvertes, Hannah Priest a été arrêtée le vendredi suivant et est actuellement détenue sous une caution de 50 000 dollars (environ 46 000 euros) payables en espèces.

L'enfant était sur le point de fêter ses 2 ans

Le petit garçon, qui aurait fêté ses deux ans le 23 février (...)

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Closer

Ils découvrent leur bébé "gris", le diagnostic des médecins est déchirant
Astrologie 2023 : ce qui attend les Lion au mois de septembre
Elizabeth II : cette prétendue preuve que le prince Andrew était son fils préféré
Marwan Berreni toujours vivant ? L’acteur “fragile psychologiquement”, l’hypothèse qui inquiète ses proches
Affaire Pierre Palmade : "moi, je peux me regarder dans la glace", Muriel Robin persiste et signe