Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 658,17
    -530,02 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 399,89
    -17,99 (-1,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Ce fruit doit être consommé pour nettoyer les voies urinaires et éviter les maladies comme la cystite

Notre corps abrite, on s’en doutera, nombre de cellules – et nombre de types de cellules (sanguines, nerveuses, etc.). Il a ainsi été estimé qu’un être humain dit « de référence » (20 à 30 ans, pour 70 kg et 1,70 m) en comptait, environ, quelques 3.1013, soit 30 mille milliards de cellules.

Ce que l’on sait moins, c’est que nous sommes aussi une terre d’accueil de premier choix pour les microbes, bactéries en tête ! Elles seraient près de 3,9.1013, soit plus que nos propres cellules.

L’importance de cette population microscopique peut donner le tournis… Ces chiffres élevés laissent surtout présager d’un rôle important pour les cohortes de bactéries, champignons et autres virus qui nous colonisent.

Plusieurs parties ou organes de notre corps sont ainsi occupés par un « microbiote » – comme l’intestin, dont le microbiote associé a fait l’objet d’études approfondies. Mais si la composition et les rôles dans la santé et la maladie de ce dernier commencent à être mieux connus, d’autres microbiotes passent encore largement sous les radars. Par exemple au niveau de notre peau, du sperme pour ces messieurs…

PUBLICITÉ

Le microbiote urinaire fait lui aussi partie de ces illustres quasi-inconnus. Une erreur tant ses implications pour la santé sont nombreuses, comme l’ont découvert des chercheurs de l’université de Grenade, d’Almeria et de l’hôpital universitaire Virgen de las Nieves.

Le microbiote urinaire : un grand inconnu

Pendant (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Sucralose : ce que la Science pense de ce nouveau substitut du sucre
Rappel : n'achetez pas ce produit du petit-déjeuner chez Intermarché, il contient des morceaux de plastique
Ce dîner riche en fibres prêt en 25 minutes améliore la digestion et le sommeil
Voici la recette de pizza saine et riche en vitamines prête en 15 min chrono !
Ostéoporose : une diététicienne ne jure que par ces 4 aliments pour renforcer les os