La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    28 888,42
    -613,29 (-2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

French Tech : la française Believe rate son entrée à la Bourse de Paris

·1 min de lecture

Mauvais départ pour la start-up Believe à la Bourse de Paris. La pépite française qui aide les musiciens à s'imposer sur les marchés du streaming, chutait de plus de 13% jeudi lors de ses premiers pas à la Bourse de Paris. Le titre Believe reculait de 13,18% à 16,93 euros vers 11H10. Son prix d'introduction avait été fixé la veille à 19,50 euros, dans le bas de la fourchette visée, valorisant la société à 1,9 milliard d'euros et lui permettant de lever environ 300 millions d'euros.

La société avait déjà auparavant revu ses ambitions à la baisse puisque son objectif initial était de 500 millions d'euros. "En voyant la chute du cours à l'ouverture, le premier réflexe est de penser à une valorisation poussée au plus haut, mais qui peut paraître chère", a commenté auprès de l'AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale chez Oddo Securities.

Avant d'avancer un autre élément explicatif : "du fait des niveaux très élevés des bourses, on sent beaucoup d'engouement de dernière minute pour les IPO, beaucoup d'investisseurs qui saisissent des opportunités à court terme mais revendent le titre rapidement". L'introduction en Bourse de Paris avec une valorisation se chiffrant à plus d'un milliard d'euros est une première pour une start-up de la French Tech.

D'une manière générale, la tech française a connu très peu d'introduction en Bourse avec des valorisations de ce niveau : Criteo (ciblage publicitaire) à la Bourse de New York en 2013 (1,7 milliards de dollars), ou, à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit agricole lance un vaste programme de rachat d'actions
Patrick Drahi devient le premier actionnaire de BT (British Telecom)
"Bic cherche à répondre à un besoin en apportant une innovation"
Cyberattaque : l'incroyable rançon payée par le géant mondial de la viande JBS
Cryptomonnaies : la pépite française Ledger vaut déjà plus de 1,5 milliard, nouveaux services