Marchés français ouverture 3 h 6 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 823,00
    +94,90 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1827
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    26 201,05
    -3,64 (-0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    34 020,95
    +444,65 (+1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    991,50
    +15,61 (+1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Free flex, le nouveau forfait mobile avec smartphone en LOA

·1 min de lecture
Un homme souriant consulte son smartphone assis sur un pouf
Un homme souriant consulte son smartphone assis sur un pouf

Free lance mardi une offre commerciale « flex » pour contrer le modèle « opaque » de subventionnement des smartphones de ses rivaux dénoncé par son fondateur Xavier Niel. Baptisée « Free Flex », l'offre propose d'acquérir un smartphone neuf ou reconditionné en étalant son prix sur 24 mois, sans frais supplémentaire et sans engagement, grâce à un système de location avec option d'achat. A tout moment, l'abonné peut en devenir propriétaire avec la promesse de ne pas payer son mobile « plus cher que son vrai prix », les forfaits de téléphonie mobile restant au même prix et distincts des mensualités versées pour la location du smartphone.

Free dénonce un crédit « masqué » à la consommation

« L'intérêt, il est à la fois pour le consommateur en lui donnant une liberté de ne plus être engagé. C'est aussi un choix pour l'environnement parce qu'on ne pousse pas le consommateur à renouveler trop vite son terminal », explique Xavier Niel. En croisade sur le plan judiciaire contre le modèle de subventionnement – avec achat du smartphone inclus directement dans l'abonnement mobile – proposé par ses rivaux (Orange, SFR, Bouygues Telecom), Xavier Niel appelle régulièrement depuis 2012 à « interdire » cette pratique qu'il assimile à un crédit à la consommation « masqué ». « Depuis le lancement de Free Mobile, nous avons délibérément souhaité ne pas faire de subventionnement mobile parce qu'on trouve que c'est une pratique opaque », rappelle le patron d'Iliad, maison mère de Free.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, assurance vie, PEL... quel placement casser pour payer vos vacances ?
- Free mobile prolonge le forfait mobile 90 Go à 9,99 euros (durée limitée)
- Impôts : quelle sanction pour une première déclaration en retard ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles