Publicité
La bourse ferme dans 4 h 19 min
  • CAC 40

    7 513,76
    +10,49 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 853,40
    +14,26 (+0,29 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0717
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    2 335,30
    -13,80 (-0,59 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 546,84
    -626,07 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,50
    -22,66 (-1,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,30
    -0,15 (-0,19 %)
     
  • DAX

    18 006,94
    +4,92 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    8 140,81
    -6,05 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2672
    -0,0014 (-0,11 %)
     

Fraude à la carte bancaire : la championne de biathlon Julia Simon condamnée

Fraude à la carte bancaire : la championne de biathlon Julia Simon condamnée

L’affaire avait fait grand bruit dans le monde du sport français. C’est en 2023, au sortir de la saison de biathlon, que l’affaire de la fraude à la carte bancaire de Julia Simon éclate. Selon les faits, en août 2022, l’athlète aurait dérobé la carte bleue de deux de ses proches lors d’un stage en Norvège : la première de sa coéquipière Justine Braisaz-Bouchet, l’autre d’un membre de son staff.

Avec la carte bancaire de la première victime, championne olympique 2022 à Pékin, Julia Simon aurait acheté pour plus de 2 000 euros d’équipements sportifs haut de gamme. C’est en vérifiant son compte en banque que Justine Braisaz-Bouchet s’est aperçue de ces dépenses anormales. Deux plaintes avaient été déposées par les deux victimes et une enquête avait été ouverte avec la police italienne. Placée en garde à vue, Julia Simon avait ensuite été convoquée par la Fédération française de biathlon, sans qu’aucune sanction ne voie le jour.

Malgré sa plainte contre X pour usurpation d’identité, Julia Simon vient d’être condamnée par la justice italienne. Comme le rapporte le quotidien italien La Stampa, «les opérateurs italiens du Centre de police et de coopération douanière de Modane ont reconstitué les modalités d'achat frauduleux et sont parvenus à retrouver l'identité de l’acheteur». Pour les autorités, tout porte à croire que l’auteur des faits est bel et bien l’athlète française. De fait, Julia Simon vient d’être condamnée à une amende et à des dommages-intérêts à sa coéquipière. Pour rappel, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dissolution de l’Assemblée : fin de vie, assurance chômage… ces projets de loi qui tombent à l’eau
Des scientifiques mettent au point une technique qui pourrait prévenir la récidive de cancers
Chanel : la boutique des Champs-Elysées attaquée à la voiture bélier, les braqueurs en fuite
Européennes 2024 : résultats, dissolution de l’Assemblée… retour sur une soirée électorale mouvementée
Dissolution de l'Assemblée nationale : quand allons-nous voter pour les législatives ?