La bourse est fermée

Le franco-américain Dataiku devient une licorne grâce à l'entrée de Google au capital

latribune.fr

Dataiku finit l'année en fanfare. Un an après avoir levé 101 millions de dollars (98 millions d'euros), la pépite française de l'analyse de données pour les entreprises devient une licorne. Suite au souhait du fonds français Serena de vendre une partie de ses parts, Dataiku a fait entrer au capital CapitalG, le fonds de capital-risque d'Alphabet, la maison-mère de Google. L'opération financière, qui a rapporté "quelques dizaines de millions d'euros" à Serena, a surtout fait gonfler la valorisation de Dataiku, qui s'élève désormais à 1,4 milliard de dollars (1,26 milliard d'euros). La pépite entre donc dans le club très fermé des licornes, ces startups non cotées mais valorisées au moins 1 milliard de dollars.

Lire aussi : French Tech : la fabrique à licornes est lancée

Objectif Wall Street dans deux ou trois ans

Créée en 2013 à Paris, Dataiku officie dans le secteur très porteur - et concurrentiel - de la data analytics. Entre solutions de grands groupes (IBM, Microsoft...) et startups, Dataiku vend un logiciel dit "on-premice" (une plateforme logicielle directement installée sur les serveurs personnels des clients) baptisé DSS, pour "Data Science Studio". Destiné aux entreprises, il permet aux équipes, en interne, de collaborer sur une même plateforme et d'explorer la richesse des données internes pour en extraire les informations pertinentes et prendre des décisions "business" en conséquence.

En un an, l'entreprise est passée de 200 à 400 salariés et revendique 20 clients, essentiellement des grands groupes.

"Nous pensons qu'un acteur indépendant du logiciel, sur une niche de marché précise comme la nôtre dans l'analyse des données, peut coexister aux côtés des quatre géants que sont Google, Microsoft, Salesforce et Amazon, explique Florian Douetteau, le cofondateur et CEO. Car notre solution s'intègre dans

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Le Français Dataiku lève 101 millions de dollars pour devenir un "acteur mondial" du big data
Big data : dix mois après avoir levé 14 millions de dollars, le français Dataiku double la mise
Startups: le français Dataiku lève 14 millions pour devenir le Criteo du big data
Big data : le français Dataiku lève 3 millions d'euros