La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 271,91
    -121,84 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    14 096,05
    -78,10 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2124
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    33 020,68
    -466,65 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    997,31
    -13,30 (-1,32 %)
     
  • S&P 500

    4 247,28
    -7,87 (-0,18 %)
     

La France "en train de sortir durablement" de la crise sanitaire, selon Castex

·2 min de lecture

Dans une interview au "Parisien", le Premier ministre Jean Castex s'exprime sur divers sujets dont la crise sanitaire du Covid-19, estimant que la France est "en train", d'en "sortir durablement" et précisant les étapes du déconfinement.

La France est "en train de sortir durablement" de la crise sanitaire due au Covid-19, a estimé lundi le Premier ministre Jean Castex, dans un entretien au Parisien. "Je le dis de la façon la plus claire : nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire", déclare le chef du gouvernement. Mais même si "nous touchons au but", cette sortie "va se faire de façon progressive, prudente et accompagnée", souligne-t-il.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 10 mai

La levée du couvre-feu le 30 juin reste "notre objectif"

Pour cela "notre dispositif est équilibré" et prévoit "des mesures de freinages au cas où la situation épidémique déraperait localement", poursuit Jean Castex. Interrogé sur la possibilité d'une "quatrième vague" épidémique, il estime qu'il ne faut "rien exclure et rester hyper vigilants", et assure que la France est à cet égard parmi les pays les plus exigeants en Europe". "Nous avons aussi procédé à des commandes de vaccins qui permettraient de faire un rappel vaccinal à l'automne, si cela était nécessaire", ajoute-t-il.

Quant à une fin définitive de l'épidémie, "certains scientifiques nous disent que ce sera le cas d'ici un an environ", ajoute le Premier ministre, mais "nous avons progressé pour nous mettre à l'abri de ses effets les plus lourds". A propos de la levée du couvre-feu le 30 juin, le chef du gouvernement indique que "l'histoire de cette épidémie nous apprend à être prudent, mais c'est bien n...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :