La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 352,67
    -42,34 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0539
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 812,40
    -2,80 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    16 138,30
    -59,14 (-0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,08
    +2,66 (+0,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,22
    -1,00 (-1,23 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 463,78
    -18,67 (-0,16 %)
     
  • S&P 500

    4 061,89
    -14,68 (-0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2285
    +0,0029 (+0,24 %)
     

« La France est ‘the place to be’ pour le Web3 et le métaverse », assure le gouvernement

Jean-Noël Barrot, le ministre délégué chargé de la transition numérique et des télécommunications, était invité au X Day, l’évènement crypto organisé par la blockchain Elrond à Paris. Numerama l’a rencontré.

« La France est ‘the place to be‘ pour les cryptos et le métaverse ». C’est comme cela que Jean-Noël Barrot, le ministre délégué chargé de la transition numérique et des télécommunications, a choisi d’ouvrir son discours. Le ministre était invité au X Day, un évènement organisé par la blockchain Elrond à Paris ce 3 novembre 2022. En plus de rappeler l’intérêt de la France pour l’écosystème crypto, Jean-Noël Barrot a surtout montré son enthousiasme par rapport au Web3 et au métaverse. Le ministre en est sûr : « le Web3 va contribuer à faire d’Internet un meilleur endroit ».

La partie est pourtant loin d’être gagnée. Le Web3, une version d’internet décentralisée, est basée sur la technologie de la blockchain (une technologie très prisée des entrepreneurs de la tech, mais reste encore peu utilisée par le grand public). Quant au métaverse, il peine à rassembler assez d’utilisateurs pour être rentable et reste pour l’instant un rêve encore lointain.

Numerama a pu échanger avec Jean-Noël Barrot sur les plans du gouvernement concernant le Web3 et le métaverse. Il en ressort que, malgré les débuts difficiles du secteur, le gouvernement croit en ces deux nouvelles technologies — et veut faire de la France un « hub mondial » du domaine.

[Lire la suite]