La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 836,05
    +1 595,55 (+4,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Comment la France sauve ses fleurons industriels et technologiques ? Les bonnes pratiques

·1 min de lecture

Pechiney, Arcelor, Alcatel-Lucent sont quelques-uns des fleurons industriels passés sous pavillon étranger les plus connus. Avec, à la clef, des absorptions d’activité par le repreneur, des fermetures d’usines et des transferts technologiques à l’étranger. On évoque souvent l’incapacité de l’Etat français à sauver ses pépites technologiques. La faute en incombe en partie à Bercy qui est un des ministères où le politique a le moins de pouvoir, avec une technostructure très forte et une idéologie libérale et pro-européenne. Les fonctionnaires de Bercy ont tendance à croire dur comme fer à la libre concurrence et à l’illusion de la création de géants européens. Or, cette vision n’est pas adaptée à la réalité des rapports de force industriels et technologiques. Toutefois, on note depuis quelques années un changement bienvenu d’approche de la part de Bercy. Et aussi quelques sauvetages réussis.

>> A lire aussi - Confinement, chômage… “les ménages broient du noir, mais pas l’industrie !”

Le dernier sauvetage réussi en date est celui du groupe français Photonis, basé à Mérignac, en début d’année. Il s’agit d’un cas pratique qui devrait être enseigné à chaque nouveau fonctionnaire arrivant à Bercy.

Photonis est le leader mondial de la photo-détection. Le groupe, qui emploie plus de 1.000 salariés sur cinq sites en France et à l’étranger, fabrique des instruments de mesure et d’enregistrement optiques qui ont des applications à la fois civiles (ex : spectromètre de masse qui permet d’identifier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Leclerc, Carrefour, Intermarché... que cachent vraiment les premiers prix des distributeurs ?
Younited, une nouvelle probable licorne en France
CAC 40 : inquiétudes face à la reprise épidémique
SNCF : grosse colère chez les abonnés TGVMax
Grippe : l’annonce de Moderna qui pourrait bien changer la donne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles