La bourse ferme dans 59 min
  • CAC 40

    5 597,64
    -19,63 (-0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 596,38
    -6,29 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    30 934,74
    +120,48 (+0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0044 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 833,50
    +3,60 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    30 582,76
    +409,77 (+1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    732,84
    +17,64 (+2,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,81
    +0,45 (+0,86 %)
     
  • DAX

    13 826,53
    -21,82 (-0,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 705,83
    -14,82 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    13 099,18
    +100,68 (+0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 788,96
    +20,71 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3614
    +0,0027 (+0,20 %)
     

France: Premier dimanche de réouverture pour les lieux de culte

·1 min de lecture
FRANCE: PREMIER DIMANCHE DE RÉOUVERTURE POUR LES LIEUX DE CULTE

PARIS (Reuters) - Les lieux de culte en France, fermés pendant un mois lors du reconfinement, connaissent leur premier dimanche de réouverture, mais avec une jauge maximale de 30 fidèles qui continue d'être contestée par les autorités religieuses.

Le gouvernement a indiqué que le protocole sanitaire pourrait évoluer autour du 15 décembre en fonction de l'évolution de l'épidémie de coronavirus, notamment en adaptant la jauge à la capacité globale d'accueil du lieu.

Mais la Conférence des évêques de France (CEF) a déposé une requête auprès du Conseil d'Etat pour obtenir dès maintenant cet assouplissement. La décision du juge de référé est attendue dimanche. Les représentants religieux doivent ensuite s'entretenir avec le Premier ministre Jean Castex en fin de journée.

"Quand on voit les images de la manifestation d'hier avec cette foule compacte, et penser que dans des grandes églises il ne peut y avoir que 30 personnes, c'est absurde", a déclaré l'évêque de Nanterre, Matthieu Rouge, sur BFM TV, faisant référence aux rassemblements contre l'article 24 de la loi "sécurité globale" qui ont eu lieu à Paris en région.

Les offices religieux étaient interdits depuis le week-end de la Toussaint. Dans le cadre du dernier allègement des règles sanitaires, les déplacements pour se rendre dans un lieu de culte ont été ajoutés sur les attestations de déplacement dérogatoire.

(Gilles Guillaume, édité par)