Marchés français ouverture 40 min
  • Dow Jones

    31 802,44
    +306,14 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 609,16
    -310,99 (-2,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 027,94
    +284,69 (+0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1868
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 484,59
    -56,24 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    45 292,55
    +2 205,99 (+5,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 082,64
    +58,44 (+5,71 %)
     
  • S&P 500

    3 821,35
    -20,59 (-0,54 %)
     

Comment la France est passée à côté d’une start-up nantaise qui fabrique un vaccin

·1 min de lecture

Avec l'annonce de l'arrêt du principal projet de vaccin de l'Institut Pasteur contre le coronavirus, on pouvait penser que la France était hors course dans le dossier de la vaccination. Et pourtant, parmi les plus de 200 entreprises dans le monde qui se sont lancées au printemps dernier dans une course au vaccin, il y a Valneva. Cette petite start-up française basée à Nantes va commercialiser son propre remède à l'automne. Mais les premières doses de cette société tricolore iront directement... au Royaume-Uni.

>> EN DIRECT -  

Un vaccin qui utilise une technique particulière

Et cela prend tout son sens quand on sait que ce sont les Britanniques qui ont entièrement financé les essais cliniques de ce vaccin qui utilise une technique bien particulière. "Vous prenez un virus, vous l'inactivez et vous gardez sa surface intacte pour générer un nombre d'anticorps important et le plus varié possible", explique au micro d'Europe 1 Franck Grimaud, directeur général de Valneva. Un adjuvant est ensuite ajouté au vaccin pour "améliorer l'efficacité et surtout la durée de protection". 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Quelle place pour le télétravail après le coronavirus ?

> Les adolescents sont-ils des vecteurs de contamination ?

> Les conseils d'un psychothérapeute pour traverser au mieux cette période

> Comment fonctionne "CleanCovid", la lampe anti-coronavirus

> Comment va fonctionner le comité citoyen chargé de suivre la vaccination ?

60 millions de doses début 2022

Un vaccin qui est b...


Lire la suite sur Europe1