La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 229,61
    -633,15 (-2,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,77 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,36 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,93 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

France : l'inflation ralentit à 5,9 % sur un an en décembre

© Richard B. Levine/Newscom/SIPA

C'était un chiffre attendu en ce début d'année. L'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) a dévoilé ce mercredi que la hausse de l'inflation en France avait ralenti au mois de décembre pour s'établir à 5,9 % sur un an, contre 6,2 % en novembre. Cette baisse pourrait toutefois n'être que provisoire, alors que l'Institut national de la Statistique a averti le mois dernier que l'indice des prix à la consommation (IPC) devrait atteindre un pic de 7 % début 2023 , avant de reculer plus durablement à partir du mois de mars.

Les prix de l'énergie et de l'alimentation ont connu les plus fortes hausses

Sur un an, l'inflation continue à être tirée par la hausse des prix de l'énergie, qui ont bondi de 15,1 %, et celle des produits alimentaires, en très forte hausse de 12,1 %, tandis que la hausse des prix des produits manufacturés reste limitée à 4,6 %, et que celle des services est encore plus contenue, à 2,9 %. Sur un mois, les prix ont reculé de 0,1 % en décembre par rapport à novembre, contre une hausse de 0,3 % le mois précédent, en raison du repli des prix de l'énergie en fin d'année.

Le rebond de l'inflation anticipé par l'Insee pour le début de l'année est notamment lié à la hausse de 15% des prix réglementés de l'énergie prévue début 2023 , ceux du gaz ont été relevés en janvier et ceux de l'électricité en février.

Lire aussi - Réforme des retraites, inflation : la majorité se prépare à une rentrée sous haute tension

Enfin, l'indice des prix à la c...


Lire la suite sur LeJDD